Média

Canalbox by Canal+ Télécom: plus de fibre, plus de qualité!

Thomas Jayet, le directeur général de Canal+ Télécom, est de retour dans l’île cette semaine pour un point d’étape dans le déploiement de la fibre à La Réunion.


Thomas Jayet, directeur général de Canal+ Télécom, affiche de grosses ambitions pour La Réunion
Thomas Jayet, directeur général de Canal+ Télécom, affiche de grosses ambitions pour La Réunion
De 40 000 foyers éligibles, Canal+ Télécom va passer à 110 000 foyers d’ici fin avril, et à plus de 150 000 à fin 2017, grâce à des accords de co-financement avec Zéop, couplés avec une extension du partenariat avec Orange.
Investissement prévu: 3 millions d’euros, pour un droit d’accès sur 15 à 20 ans, sans compter les coûts de raccordement avec les clients. Pas d’accord pour l’instant avec SFR Réunion, mais Thomas Jayet n’exclue pas une entente dans les mois qui viennent.
 
110 000 foyers éligibles ne veut pas dire 110 000 clients, le directeur général de Canal+ Télécom ne communique pas sur le nombre de clients. «Ce que je peux dire c’est que nous captons 25% de parts de marché en moyenne dans le DOM» dit Thomas Jayet qui confirme donc la stratégie de co-financement de Canal+ Télécom, tout en restant «vigilant» sur les accords avec les opérateurs.
 
Ce qui change également, c’est la gestion en direct du raccordement client. Jusqu’à présent, les clients Canal étaient raccordés par les techniciens d’Orange. Canal a donc repris cette partie à son compte, en direct ou avec des sous-traitants. 5 postes ont été créés, Canal+ Télécom employant une trentaine de personnes dans l’île.

Pas changement au niveau des tarifs!
Pas changement au niveau des tarifs!
Notons que, selon la cartographie fournie par Canal+ Télécom, le Sud de l’île reste, pour l’instant, la région la moins bien desservie par la fibre: «Ca va évoluer» assure Thomas Jayet qui promet «plus de capacités d’internet, avec +30% d’upgrade pour un web sans limites».

Un effort particulier va être fait pour les réseaux sociaux, notamment pour Facebook, précise le directeur général qui travaille aussi sur le dossier câble sous-marin Océan Indien avec le Consortium Métisse. Ca bouge dans le haut débit!

Mardi 4 Avril 2017
Aziz Patel
Lu 209 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Juillet 2017 - 08:43 TPMP : ils partent tous, sauf un !