Miss

Christelle Abrantes Miss Earth Réunion 2013

Elle a 19 ans, elle mesure 1,70 m, elle a été élue Miss Earth Réunion en avril dernier, un concours organisé par Williams Madarassou, et à ce titre, elle participe à la finale internationale du concours le samedi 7 décembre, le même jour que Miss France d’ailleurs. Christelle Abrantes est aux Philippines depuis le 15 novembre, interview en direct de Manille.


Originaire de Saint-Pierre, Christelle est soutenue  par ses parents Jean-Noël et Corine,  ainsi que pas ses frères  et sœur Christine (29 ans), Guillaume (18 ans)  et Mathéo (11 ans) A.P. Photos Wilfrid Daffond
Originaire de Saint-Pierre, Christelle est soutenue par ses parents Jean-Noël et Corine, ainsi que pas ses frères et sœur Christine (29 ans), Guillaume (18 ans) et Mathéo (11 ans) A.P. Photos Wilfrid Daffond

Christelle Abrantes était sur l’affiche du Salon du Mariage qui a eu lieu le week-end A.P. Photos Wilfrid Daffond     dernier
Christelle Abrantes était sur l’affiche du Salon du Mariage qui a eu lieu le week-end A.P. Photos Wilfrid Daffond dernier

Christelle Abrantes reste plus de trois semaines aux Philippines, elle entend profiter au maximum de cette expérience…
Christelle Abrantes reste plus de trois semaines aux Philippines, elle entend profiter au maximum de cette expérience…
Aux Philippines pour la finale internationale

Originaire de Saint-Pierre, la jolie  Christelle est actuellement en préparation pour ses futures études d'infirmière: «Le milieu de la médecine est un monde qui m'attire beaucoup depuis mon enfance» dit-elle, «mon vœu le plus cher est de réussir professionnellement».  
Passionnée par le monde de la mode, la jeune femme confie avoir peu d’expérience dans ce milieu: «J’ai défilé une fois au Salon du Mariage, et Miss Earth Réunion a été mon premier concours de beauté. Mon titre est un excellent moyen pour moi de militer pour la préservation de notre planète, je peux à la fois contribuer au monde de la mode et être au service de la planète. Grâce à Miss Earth, je peux plus facilement expliquer aux Réunionnais ce que sont les gestes éco-citoyens, ainsi que les sensibiliser à la problématique de l'environnement pour nos générations futures…».


Ses loisirs? «Mes amis, le cinéma, la plage et j'adore les animaux» dit-elle
Ses loisirs? «Mes amis, le cinéma, la plage et j'adore les animaux» dit-elle
Depuis son élection, elle a mené quelques actions éco-citoyennes ici et là: «Je ressens une évolution dans mon comportement, je vois le monde autrement, je réfléchis autrement» dit Christelle qui a souvent échangé avec l'île Maurice. Lors de la finale Miss Earth Maurice, elle a pu rencontrer notamment Michael Sik-Yuen, le Ministre du Tourisme de Maurice.
Le 15 novembre, la Réunionnaise a pris l’avion pour les Philippines en compagnie de Miss Earth Maurice, Virginie Dorza, et elle nous a livré ses premières impressions: «J'adore les Philippines, les habitants sont vraiment très chaleureux et très fans des miss, je n'avais jamais vu cela auparavant. Les candidates sont très gentilles, malgré mon faible niveau en anglais j'essaye d'échanger au maximum avec elles. Notre programme est très chargé notre but étant de  développer le Earth School Tour, cette activité   revient donc souvent, chaque miss doit enseigner à une classe les bons gestes à suivre pour la planète».

Au programme, il y a aussi quelques compétitions: le plus beau maillot de bain, le plus beau corps, la plus jolie robe de soirée, la meilleure professeure… Sur place, il y a 90 candidates venues du monde entier, c’est Sophie Garénaux, Miss Nord-Pas de Calais et 2ème dauphine de Miss France, qui représente la France à cette  finale qui se déroulera donc le samedi 7 décembre au Versailles Palace à Alabang. L’année dernière, c’est la Tchèque Tereza Fajksova qui avait été élue.
On sait que les Philippines viennent de subir un énorme catastrophe avec ce typhon meurtrier, mais Manille n’a pas été touchée, et Christelle Abrantes n’a rien vu: «Je ne pourrais donc pas vous dire grand chose sur le sujet, cependant lors d'un Earth School Tour, j'ai pu rencontrer des orphelins dont les parents ont été tués par le typhon, un moment difficile et touchant pour moi, j’ai senti qu'ils renfermaient en eux une grande tristesse. En tout cas, je peux dire qu'ils ont envie d'avancer. Prions pour que les catastrophes s'affaiblissent, pensons à nos futures générations, prenons conscience des problèmes causés par nos mauvais comportements! Agissons ensemble, luttons ensemble pour protéger notre planète» dit la jeune femme en conclusion.


Vendredi 29 Novembre 2013
Lu 671 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 10:36 Les candidates Miss France sont à La Réunion

Dimanche 13 Novembre 2016 - 00:22 Miss Saint-Joseph 2016: Chanelle Técher couronnée