Miss Réunion

Comité Miss Réunion/Ingreed Mercredi: le clash?

Les relations entre Ingreed Mercredi, Miss Réunion 2014, et le Comité Miss Réunion étaient difficiles depuis quelques mois, exactement depuis son retour du concours Miss France. Aziz Patel, dirigeant du Comité Miss Réunion, tient à apporter quelques précisions.


Comité Miss Réunion/Ingreed Mercredi: le clash?
Quels sont les faits ? On n’a plus beaucoup vu Ingreed Mercredi et pour cause, elle était souvent indisponible ou malade, selon ce qu’elle avançait au Comité.

Il se trouve que la Miss a des reproches à faire au Comité Miss Réunion, puisqu’elle vient d’adresser à ce dernier, sans aucune réclamation ni aucun dialogue préalable, un courrier d’avocat au Comité.

Elle estime notamment qu’on lui impose des choses, qu’elle n’est pas suffisamment encadrée, qu’elle n’est pas suffisamment payée pour ses prestations, qu’elle ne peut s’exprimer librement.

Elle demande à être payée, entre autres, pour les prestations humanitaires et solidaires que réalise chaque année Miss Réunion (exemples : visite aux enfants malades du CHU le jour de Noël ; présence pour les opérations de l’association 1000 Sourires), pour des voyages L'Oréal, MTPA Maurice ou Top Résa (tous offerts) mais également pour... ses "prestations" à "Miss France".

Elle a aussi évoqué une « agression sexuelle » (une main aux fesses par un inconnu qui passait par là et qui s’est enfui aussitôt) au Salon de l’Auto à Paris en reprochant au Comité Miss Réunion de ne pas l’avoir soutenue psychologiquement.

 

Ingreed Mercredi, le soir de son élection entourée de Valérie Bègue et de Vanille M'Doihoma
Ingreed Mercredi, le soir de son élection entourée de Valérie Bègue et de Vanille M'Doihoma
Ingreed Mercredi a décidé de parler à la presse locale, c’est son droit, mais Aziz Patel a tenu à apporter des précisions puisqu’il estime que les Réunionnais, qui élisent Miss Réunion, doivent être informés, le Comité Miss Réunion souhaitant être transparent :

«L’attitude de Mademoiselle Mercredi est incompréhensible et injuste. D’abord, je rappellerai que le Comité Miss Réunion précise bien aux jeunes femmes qui se présentent à l’élection que l’année de Miss Réunion n’est pas une sinécure mais qu’il s’agit d’une mission importante avec un planning bien défini puisque les Réunionnais souhaitent la rencontrer. Et le Comité met tout en œuvre pour gérer au mieux ce planning dans l’intérêt de Miss Réunion, tout le monde peut en attester.

Etre Miss Réunion implique des obligations de présence, une représentation d’une année et un minimum d’implication personnelle.
Etre Miss Réunion ne signifie pas uniquement être prise en photo, signer des autographes et avoir des cadeaux à profusion. Il y a également un minimum de responsabilités et de reconnaissance à avoir envers le public réunionnais en étant disponible, affable, et en répondant aux invitations officielles et surtout, garder les pieds sur terre et rester simple.

Mlle Mercredi a été traitée exactement comme les 20 Miss Réunion précédentes, voire mieux. Elle a toujours été informée de tout ce qui allait se passer, de ce qu’elle allait gagner comme cadeau, comme argent pour ses prestations payées, et tout ce qui lui est dû lui a été payé. Il faut savoir qu’elle a bénéficié, entre autres, d’une voiture de 19.000 euros, de plusieurs voyages 5 étoiles, tous frais payés, d’un téléphone Samsung S5 avec abonnement, de robes, bijoux, chaussures, soins coiffure à l’année, pressing, abonnement dans un centre de remise en forme…le tout pour une valeur estimée à plus de 40.000 euros grâce à nos partenaires. Elle a également bénéficié d’une formation professionnelle rémunérée d’un an par le biais d’un partenaire.  

Il faut immédiatement préciser que le Comité ne gagne pas d’argent au détriment des Miss. Et demander à être payée pour participer à Miss France alors que toutes les candidates sont prises en charge par l'Organisation Miss France en hôtel 5 étoiles est tout simplement incroyable.

S’agissant de l’inconnu qui lui aurait « mis une main aux fesses » au Salon de l’Auto, je n’étais pas loin mais le temps de m’approcher de Mlle Mercredi, l’individu avait fui. On a essayé de le retrouver mais dans une telle situation comment faire ? Je l’ai soutenue du mieux que je pouvais et elle m’avait assuré que tout allait bien, ce qui m’avait paru évident puisqu’elle a continué sa prestation dans ce salon spontanément et naturellement.  Elle ne m’en a plus jamais parlé.

Je n’ai jamais eu aucune attitude équivoque envers aucune Miss Réunion et aucune Miss tout court. J’ai toujours conseillé utilement chaque jeune fille afin qu’elle soit bien jugée par le public. Je pense que plus d’une en attestera.

Ingreed Mercredi pouvait s’exprimer comme elle le voulait avec toute la presse locale ou autre, je n’étais jamais là lors des interviews données. Cela fait bien longtemps qu’une Miss Réunion n’est plus «une femme-objet», en tout cas depuis que je dirige le Comité Miss Réunion chaque Miss a été mise en valeur à tous les niveaux.

J’ai toujours protégé Mlle Mercredi sans rien lui reprocher en ayant beaucoup d’indulgence même lorsqu’elle a refusé d’assurer des prestations sans motif. Et il me semble, et ce n’est que mon avis, qu’il n’est pas loyal qu’une Miss se retourne ainsi contre son Comité et par conséquent, contre les Réunionnais qui l’ont élue, alors que d’autres candidates rêvaient d’être couronnées.

Je me demande si ce n’est pas sa mauvaise prestation à Miss France (elle n’a pas terminé dans les 12 finalistes, elle a eu 10,5 au test de culture générale), qui a conduit Mlle Ingreed Mercredi a vouloir revenir dans la lumière en s’attaquant injustement au Comité Miss Réunion. C’est une attitude regrettable et il aurait été tellement plus simple de dialoguer avec le Comité. Ses reproches sont sans fondement et chacune de ses affirmations peut être contredites par des éléments concrets.  Si une candidate n’a pas la personnalité nécessaire pour devenir Miss Réunion, il ne faut pas qu’elle se présente aux castings.

Florence Arginthe, Marie Payet, Stéphanie Robert, Vanille M’Doihoma, pour ne citer qu’elles, se sont parfaitement investies dans cette mission honorable qui est de représenter l’île et d’en véhiculer les valeurs en ayant conscience de la chance qu’elles pouvaient avoir de vivre une telle aventure à leur âge, et je m’attacherai toujours à ce que cet état d’esprit perdure.
Et je ne doute pas un seul instant que Miss Réunion 2015 sera à la hauteur de sa couronne
».

En attendant, le Comité Miss Réunion continue ses castings Miss Réunion 2015, ce samedi à la Mairie de Saint-Pierre, afin de dénicher la perle rare.

Crédit photos: Brice Wong-Tze-Kioon/Alain Imanatze/7magazine.re
    


 
 

Vendredi 17 Avril 2015
Lu 26829 fois




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 19:48 Léna Hoareau élue Belle de la Réunion 2016

Mercredi 16 Novembre 2016 - 17:22 Miss Réunion part pour Miss France ce soir!