Mode

Défilé Arnaud Hoarau à Paris: une nouvelle vision de la femme

Le Réunionnais Arnaud Hoarau, 25 ans, installé à Paris, est un créateur qui a décidé de se lancer dans le luxe féminin. Récemment, il a présenté sa collection Printemps-Eté 2017 au Cercle de l’Union Interalliée, rue Faubourg St-Honoré. Nous y étions.


Un défilé haute couture au Centre Interalliée à Paris
Un défilé haute couture au Centre Interalliée à Paris
Dans le domaine de la mode de haut niveau, on connaît déjà une Hoarau avec Pauline, top model international de l'Agence Elite, il faut désormais en compter un autre, Arnaud, dans le domaine de la création...

Arnaud Hoarau a développé très jeune une grande affinité pour l’Histoire et les Arts. À 19 ans, il a intégré la très prestigieuse école de mode ESMOD Paris, établissement qui lui a permis de «mieux appréhender son univers créatif ainsi que de trouver sa propre voie au sein du luxe féminin. Il recherche en permanence le contraste au fil des saisons. Il inscrit ainsi sa marque dans un univers graphique où le flou côtoie le linéaire et où le travail des matières tient une place de premier ordre».

Le créateur explique sa philosophie: «Je veux faire naître une vision nouvelle de la femme, à la fois moderne et traditionnelle, afin de la réconcilier avec ses désirs de liberté et d’élégance».

Arnaud Hoarau ose et ça plaît!
Arnaud Hoarau ose et ça plaît!
Collection Abyss

La collection Abyss qu’il a présentée à Paris en présence de nombreux invités, dont des Réunionnais installés en métropole, s’inspire de l’Opéra-performance du même nom créé par la Compagnie Vulpès Vulpès dirigée par Paul Marlier et Jeanne Morel. Cet opéra en trois actes présente des créatures vivant dans les profondeurs marines de la zone hadale (dépassant les 11km de profondeurs), et entrant pour la première fois en interaction avec des humains…

Pour la saison Printemps-Eté 2017, Arnaud Hoarau présente donc «une collection composée de matières aériennes et translucides donnant l’impression d’être immergé dans un monde où la gravité perd de son pouvoir et où la féminité devient un concept aussi poétique qu’un corps à la dérive, guidé par le rythme des courants marins.
Comme à son habitude, le créateur conserve sa ligne graphique, et sa passion des plis et superpositions de matières donnant tant de mouvement aux silhouettes. Les plissés deviennent des algues ou coraux habillant le corps tout en le laissant dénudé.
A l’instar de la déesse Venus, la femme devient un symbole de féminité né des profondeurs marines…
» Les connaisseurs apprécieront.
 
Photos Philippe Binet

Manon Gabard, la directrice de la collection, et Arnaud Hoarau
Manon Gabard, la directrice de la collection, et Arnaud Hoarau
Remerciements d'Arnaud Hoarau
"Je tiens à remercier toutes les personnes ayant fait acte de présence lors de cet évènement et mon équipe, comprenant la Compagnie Vulpès Vulpès avec qui j'ai travaillé en partenariat, et surtout ma directrice de collection Manon Gabard".

Site internet : www.arnaudhoarau.com

Beaucoup de jolies femmes à ce défilé...
Beaucoup de jolies femmes à ce défilé...

Manon et Arnaud avec la diaspora réunionnaise de Paris: Stéphane Jobert, Sébastien Folin, Angélique Payet, Elias Akhoun
Manon et Arnaud avec la diaspora réunionnaise de Paris: Stéphane Jobert, Sébastien Folin, Angélique Payet, Elias Akhoun
















Toutes les photos dans l'album ci-dessous!

Vendredi 14 Octobre 2016
Aziz Patel
Lu 671 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 08:41 La Top XXL en Une de Vogue

Mardi 29 Novembre 2016 - 12:34 Les Anges sont arrivés à Paris