Miss France

Delphine Wespiser: lettres anonymes et menaces!

Delphine Wespiser, Miss France 2012 a connu quelques déboires lors de "sa reconversion". La pétillante rousse a en effet tenté de se lancer en politique et le moins que l'on puise dire c'est ques on chemin a été semé d'embuches précisement à cause de sa couronne et de son écharpe!

Photo: Brice Wong-Tze-Kioon/7magazine.re


Delphine Wespiser, lors de sa venue à La Réunion en 2012
Delphine Wespiser, lors de sa venue à La Réunion en 2012
Sur le plateau d'Alessandra Sublet sur France 2, dans l'émission Un soir à La Tour Eiffel, Delphine s'est laissée aller à quelques confidences sur sa tentative d'entrer en politique. L'univers des Miss à côté de ce monde de requins lui semble en effet bien doux, et ces deux mondes là définitivement incompatibles.

Confidences de l’Alsacienne: «Je trouve vraiment dommage que quand il y a des jeunes qui veulent s'engager en politique, on les encourage parce que c'est bien des jeunes qui s'investissent et qui s'intéressent. A partir du moment où c'est une jeune fille qui a fait Miss France, elle n'est pas acceptée».
La belle avait été élue conseillère municipale dans le Haut-Rhin à Magstatt-le-Bas et selon ses propres termes elle a connu: une «campagne horrible», des «lettres anonymes» et des «lettres de menaces». La jeune femme de conclure ainsi: «c'est par rapport au titre de Miss France».

Aujourd'hui elle s'est lancée dans la télévision, appairait dans Fort Boyard et  dit  haut et fort que la téléréalité ça ne sera jamais pour elle.




 

Vendredi 17 Avril 2015
Lu 1212 fois




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 08:06 Un corbeau dénonce Miss Lorraine