People International

Flavie Flament indignée par le suicide de son présumé violeur

Flavie Flament n'éprouve aucune culpabilité concernant la mort du photographe David Hamilton qu'elle a désigné comme étant son violeur, alors qu'elle avait 13 ans. "La vieillesse ne constitue pas un non lieu"…


Flavie Flament indignée par le suicide de son présumé violeur
Flavie Flament s'est d'abord dite "sidérée" avant d'entrer dans une colère sourde à l'annonce de la mort du vieux photographe. “Une fois de plus, cet homme échappait à ses responsabilités ; une fois de plus, il avait trouvé le moyen de répondre aux accusations portées contre lui ; une fois de plus, il nous faisait porter le poids du silence. Nous ne pourrons jamais le regarder en face et obtenir réparation. Par sa mort il tente de faire peser le soupçon sur notre parole“ a expliqué l'animatrice de 42 ans dimanche sur JDD.

Flavie Flament ne s'émeut pas de la mort du vieux photographe. Au contraire. “Il ne faudrait pas que la culpabilité change de camp : nous sommes les victimes! Cet homme nous a détruites“, insiste celle qui a recueilli d'autres témoignages d'agressions sexuelles qui viendraient du défunt photographe. “Même si c'est dramatique, ça en dit long sur la lâcheté de cet homme qui a préféré fuir pour échapper à ses responsabilités. C'est une pitoyable révérence“ lâche t-elle.  
Plus précise, “La vieillesse ne constitue pas un non-lieu, comme la mort n’est pas un non-lieu. David Hamilton emporte dans sa tombe son secret, mais aussi ses péchés. La vieillesse, comme la mort, ne rend pas innocent“, conclue t-elle. 

Flavie Flament indignée par le suicide de son présumé violeur

Flavie Flament indignée par le suicide de son présumé violeur

Mardi 29 Novembre 2016
Lu 1060 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:01 Lady Gaga: le stress post-traumatique de son viol