Evénement

French Blue à la recherche de ses futurs hôtesses et stewards


French Blue à la recherche de ses futurs hôtesses et stewards
Ils attendaient depuis 7h que les portes de LADOM à Saint-Denis s'ouvrent. Depuis 8h, la nouvelle compagnie low-cost French Blue reçoit en effet les candidats aux postes d'hôtesse de l'air et steward pour sa session de job dating dans les locaux de LADOM, qui accompagne les entreprises en recrutement et mobilité. Les ressources humaines comptent en garder une cinquantaine et chose rare dans ce genre d'offres dans l'aérien, ce service veut des Réunionnais qui seront basés à la Réunion. 

Ce jeudi, la directrice commerciale, Sophie Hocquez, accompagnée des ressources humaines, d'un chef PNC et de deux instructeurs, reçoivent les postulants avant une pré-sélection ce soir. Place demain à des entretiens individuels et en groupe, plus approfondis, en anglais.

Si la compagnie cherche des personnes motivées avec de l'expérience et un sens du service, il y a aussi des critères correspondant à leur âge. En effet, il faut avoir plus de 18 ans, le niveau BAC et 800 au TOEIC. Pour les moins de 26 ans, pas besoin d’avoir le CCA (Cabin crew attestation) car la formation leur sera proposée à Orly, suivi d’un an de contrat de qualification professionnelle, soit en alternance. Six mois d’expérience dans un métier de service sont néanmoins demandés.
 
Pour les plus de 26 ans, le CCA est nécessaire sauf pour les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi.

"C’est un grand pas de recruter à la Réunion"
 
Camille, 25 ans, a vu l’annonce sur internet. "J’ai trouvé l’opportunité de formation à Paris intéressante", affirme cette aide-soignante qui considère les conditions de travail trop difficiles et veut "voir autre chose".
 
Pour Laurence, intérim en vente, 32 ans, "c’est bien de pouvoir avoir le CCA et du travail tout en restant sur l’île. C’est un grand pas de recruter à la Réunion. Les Réunionnais sont toujours mis à part ; on ne nous embauche pas et on va chercher ailleurs", affirme-t-elle, satisfaite du procédé mis en place par French blue en vue de l'ouverture de sa liaison Réunion-métropole l'an prochain.
 
Et c’est l’envie de voyager qui a motivé Loucqman, 30 ans, après quatre ans en agence de voyage. "Mon contrat s’est arrêté et je me suis dit que c’était l’occasion de me réorienter. C’est une occasion qui se présente", annonce, motivé, le jeune homme.
 
Le job dating se poursuit jusqu’à 17h et les candidats sauront ce soir s’ils reviennent à LADOM demain.
 

Jeudi 1 Décembre 2016
Lu 1224 fois