Miss Univers

Gros coup de gueule de Sylvie Tellier sur Miss Univers!

Que c'est bon d'être soutenue! C'est ce que doit se dire Camille Cerf, notre Miss France au lendemain de sa très décevante place dans le Top 15 de Miss Univers. Sylvie Tellier, la directrice de l'Organisation Miss France, pourtant y croyait dur comme fer, et au lendemain de l'élection elle ne décolère pas!


Gros coup de gueule de Sylvie Tellier sur Miss Univers!
La belle Sylvie Tellier tempête et laisse éclater sa déception dans La Voix du Nord :" On s’at­ten­dait à mieux. Honnê­te­ment, on reste toujours à la porte du top 5 depuis 1953, on en a ras le bol. Il me semblait que Camille avait tout pour faire un top 5. Je le sentais bien. Sans être mauvaise joueuse, on a encore vu des jeunes femmes se retrou­ver dans le top 10 sans le méri­ter, comme la première dauphine, Miss USA"... C'est dit, mais la suite est encore plus gratinée!

Tout aussi fairplay que sa Miss, Sylvie Tellier tient à féliciter la grande gagnante, la Colombienne Paulina Vega pour sa place "méritée" mais s'énerve contre le jury:  « La ques­tion est : ce concours est-il réservé aux Latines ? Nous mêmes, est-ce qu’on ne se bat pas un peu contre des montagnes ? Nos miss sont belles, mais elles sont avant tout natu­relles. Le natu­rel n’est peut-être pas compa­tible avec la perfec­tion au sens des orga­ni­sa­teurs de Miss Univers. Notre Camille a certai­ne­ment des défauts, mais ce sont ses défauts qui font son charme et sa person­na­lité. Nous ne faisons pas la course au tuning. »

L'éternel débat sur l'autorisation de la chirurgie esthétique revient donc sur le tapis, mais aussitôt tranché par Sylvie Tellier « Quel exemple de montrer des jeunes filles qui ont 20 ans, qui ont des dents refaites, qui ont de l’acide hyalu­ro­nique dans les pommettes, qui ont les seins refaits, qui ont des cotes enle­vées ! Ça n’est pas l’exemple que je veux donner à ma fille »... Au moins cela a le mérite d'être clair et le naturel à La Française sera défendu, et là on applaudit!

En attendant il n'est pas certain que l'on retrouve une Miss France ou dauphine, comme à l'époque Marie Payet sur le concours Miss Univers. Sylvie Tellier s'interroge sur le bien-fondé de cette participation onéreuse:  "Quel est l’in­té­rêt de payer aussi cher ? Miss Univers coûte 50 000 dollars à Miss France (licence, voyage, etc.). Parfois, je me demande si cette somme est dépen­sée à bon escient. Mais je dis ça parce que je suis sous le coup de la décep­tion… ».


Mercredi 28 Janvier 2015
Lu 2788 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Novembre 2016 - 17:35 Qui sera la prochaine Miss Univers ?

Mardi 13 Septembre 2016 - 15:46 Savvy Shields : « Je suis Miss America ! »