Miss France

L'interview de Miss Réunion dans "Au Féminin"

Le magazine Au Feminin a réalisé une grande interview de notre Miss Reunion, Azuima Issa... La belle y révèle tout de ses motivations et de son parcours sur le concours Miss France 2016. Le 19 décembre à Lille elles seront 31 à se disputer la couronne tant convoitée de Camille Cerf.
Allez Miss Réunion!
Photo: François Ho-Mouye


L'interview de Miss Réunion dans "Au Féminin"

Pourquoi participez-vous à ce concours ? Que représente-t-il pour vous ?

AI : Je me suis présentée au concours de Miss Réunion sur un coup de tête. Du jour au lendemain. Sans vraiment prévenir quiconque, amis ou même famille. Plus jeune, je rêvais de me présenter à un concours de miss. Mais, avec les années, j’ai privilégié mes études et mis au second plan l’aspect photos et mode. Cependant, l’année dernière, ma grand-mère est tombée gravement malade et nous a quittés. Elle avait toujours rêvé de me voir participer à ce concours un jour. Cette année, en voyant que les castings se déroulaient non loin de chez moi, j’ai décidé de tenter l’aventure.
Aujourd’hui j’ai la chance de pouvoir participer à l’élection de Miss France 2016. Miss France représente la continuation de cette belle aventure. C’est pour moi l’occasion de mettre en avant les couleurs de mon île ainsi que le métissage, c’est également une belle opportunité de pouvoir rendre fiers les Réunionnais et de rendre un dernier hommage à ma grand mère…

Qu’est-ce qu’une belle femme pour vous ? Quelle est votre définition de la beauté ?

AI : La beauté est subjective. La beauté n’a pas une définition propre et stricte à mes yeux C’est un ensemble.
Une belle femme c’est une femme qui ne cherchera pas à être la meilleure physiquement pour plaire au plus grand nombre. Une belle femme, pour moi, sera la femme qui saura allier la beauté physique à la beauté du cœur et des actions. C'est une femme naturelle, peu importe sa morphologie et ses convictions.

Si vous êtes élue Miss France 2016, comment voulez-vous utiliser votre notoriété ? Soutiendrez-vous une cause en particulier ?

AI : Si je suis élue Miss France, j’utiliserai ma notoriété afin de pouvoir sensibiliser le plus grand nombre de personnes à l’accompagnement des personnes âgées. Il me semble important de mettre en avant nos anciens. Ils ont besoin de nous comme nous avons besoin d’eux. La mise en place d’ateliers et d’associations serait une belle opportunité pour faire bouger les choses sur du long terme.

Quelle ancienne Miss France est votre modèle ? Qu’est-ce qui vous a marqué chez elle ?

AI : Delphine Wespiser (Miss France 2012) est une ancienne Miss France que j’admire de par sa beauté et sa simplicité. Il est rare de voir une Miss France d’une originalité aussi frappante. Son naturel dans ses interviews m’a marqué. Elle a toujours une petite touche de fraîcheur et de folie !

Quelle est votre plus grande peur le jour de l'élection ?

AI : Ma plus grande crainte pour le jour J est la fameuse "chute". J’ai peur de réitérer cette mauvaise expérience que j’ai connue lors de la finale de Miss Réunion. Certes, ce n’était pas de la faute des candidates, le sol avait été mal entretenu. Même si, avec le recul, on n’y pense plus vraiment, c’était frustrant de se dire qu’on a autant travaillé pour un tel résultat… quand bien même au final, j’ai été couronnée !

Interview aufeminin.com

Lundi 30 Novembre 2015
Lu 1254 fois




Dans la même rubrique :
< >