Média

La Miss Météo de Canal dans le viseur du CSA

[Vidéo]L’Association des journalistes, AJL, regrette les propos « transphobes » de Miss météo et d’un chroniqueur de Canal+, contre Brigitte Boréale, lors du Grand Journal (LGJ) de lundi. L'association a saisi le CSA.


L’association des journalistes LGBT- AJL a décidé mardi de saisir le CSA pour des « blagues douteuses » durant l’émission « le Grand Journal » de lundi sur Canal+. Les journalistes de cette association visent la nouvelle Miss Météo, Ornella Fleury, et un des chroniqueurs pour leurs propos contre Brigitte Boréale, une journaliste chroniqueuse transgenre.

En début d’émission, Lamine Lezghad, chroniqueur, a lancé à Brigitte Boréale : « nous, les mecs, quand on est stressé, une petite (masturbation), ça détend. Hein, Brigitte ? ». C’est à ce moment que Ornella Fleury enchaîne avec son «Bonsoir monsieur-dame, enfin Brigitte ». La miss météo poursuit avec « Brigitte, on te connaît très peu, et du coup je trouve ça un peu excitant, ça me donne envie de faire un plan à trois ». 

Dans son communiqué, l’Association des Journalistes a qualifié ces déclarations de « pas drôles, injurieuses pour la journaliste Brigitte Boréale et pour toutes les personnes trans. Elles le cantonnent à des questions d’ordre sexuel et génital ». De nombreux téléspectateurs et internautes ont également condamné ces déclarations. 

Brigitte Boréale a, cependant, tenu à défendre ses collègues de Canal+, qualifiant les moqueries de « blagues entre amis et de vannes, juste des vannes». Selon elle, la transphobie serait davantage quand « on crache sur son passage ou quand on la traite de sale travelo dans un métro ».


Jeudi 8 Septembre 2016
Lu 1871 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Juillet 2017 - 08:43 TPMP : ils partent tous, sauf un !