Miss

Miss Mauritius 2016 faussement accusée de trafic de drogue

Les faits se sont déroulés la nuit dernière. La ravissante Miss Mauritius 2016, Bessika Bucktawor a été victime sur le net d'une tentative de "scamming".


Alors que la belle était tranquillement hier soir chez elle à Triolet, les réseaux sociaux ont commencé à s'affoler. Un prétendu site d'information totalement bidon a fait courir une ignoble rumeur, un procédé appelé scamming (du chantage sur le net qui rapporte du traffic aux faussaires). Selon cette pâle copie du site metro.co.uk, la Miss avait été arrêtée à Londres en possession de drogue, deux kilos de cocaïne.


Bessika Bucktawor a aussitôt réagi sur Facebook : « Le pseudo article sur la saisie de cocaïne est faux. Je suis à Maurice, chez moi. Arrêtez de partager ce lien s'il vous plaît. Des actions seront prises à l'encontre de ceux derrière ça. Merci de votre soutien. ». La Reine de beauté mauricienne ne serait pas la première à faire les frais de ce faux site comme le révèle le site defimedia.info. La chanteuse pakistanaise Hadiqa Kiani et l’actrice ougandaise Anne Kasiime ont elles aussi fait les frais des mêmes allégations.

Dimanche 19 Février 2017
Lu 4409 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juillet 2017 - 14:39 Miss Saint-Paul 2017 : c'est Elodie Séraphine !

Jeudi 6 Juillet 2017 - 10:46 Very very bad trip