Fille à la Une

Sabrina Moreau, la quarantaine flamboyante

Sabrina c’est un tourbillon de vie, ses origines italiennes et espagnoles sans doute… C’est elle qui le dit, elle est à une année charnière allant sur ses 41 ans, aussi bien professionnellement que dans sa vie privée. Une rencontre qui décoiffe chargée d’émotions !

Photos : David Lallemand


Elle avoue ne faire aucun sport 
Brune jusqu’à ses 37 ans, Sabrina Moreau a aujourd’hui résolument opté pour un blond sexy. Esthéticienne en métropole, Sabrina est revenue à La Réunion pour la retraite de son mari militaire. La Réunion, dans un précédent séjour, avait séduit le couple et leur petite fille née dans notre île… C’est à La Rivière Saint-Louis que la petite famille s’est posée.

D’ou Sabrina tire-t-elle sa ligne impeccable ? Un mystère, car cette dernière avoue ne faire aucun sport depuis la naissance de sa fille il y a 12 ans... Elle pense avoir laissé ses kilos dans la création de son centre d’esthétique. Question style, elle se sent à l’aise dans tout, elle avoue même avoir sa petite robe jeans depuis ses 20 ans. Quoiqu’elle porte, Sabrine est sexy !

Une moto customisée par CHAKAL KUSTOM PAINT
Une moto customisée par CHAKAL KUSTOM PAINT
Deux passions dévorantes : les Harley et la photo !
C’est une véritable reconversion professionnelle à laquelle elle aspire maintenant, ne voulant plus au quotidien être en représentation dans un centre de beauté. Car la blonde a deux passions dévorantes : les Harley et la photo !
Bien qu’elle n’ait pas encore son permis moto encore, elle fait corps avec l’engin : « Harley c’est la liberté, généreuse dans ses formes, elle ronronne et se fait entendre un peu comme une femme. Elle a du caractère, elle me ressemble. Je n’en ai pas ici, je voulais passer le permis… Même avec mon 1m53 c’est accessible ! ».

 

Sabrina Moreau, la quarantaine flamboyante
" J'ai pu prévenir trois sapeurs pompiers mais l’un a été tué "
Pour la photo son parcours est aussi émaillé de passion mais aussi de drames. « J’ai été photographe chez les sapeurs pompiers… Je shootais les feux de forêt, les accidents et les exercices pour détecter les erreurs. J’ai toujours pris tout le monde en photo, je suis dans le détail et l’harmonie, le cadrage : l’émotion est primordiale ».

Sabrina lors d’une intervention va vivre une expérience très traumatisante, elle seule verra une voiture fonçant sur leur groupe, un pompier sera tué : « j'ai pu prévenir trois sapeurs pompiers mais l’un a été tué, nous avons évité la voiture de justesse. Ma botte était sous le corps du pompiers qui s'est fait percuter ».

 

Des photos pour la mémoire de Franck
L’idée de poser avec une Harley est malheureusement liée aussi à un funeste fait divers. Notre modèle était très amie avec l’homme qui s’est noyé au Cap La Houssaie fin novembre en tentant de sauver son chien. Ce dernier voulait l’aider à avancer dans son projet de poser pour des shootings… « Il voulait me louer une Harley pour je fasse des photos avec cette machine qui me fascine ». Pour lui, elle a donc fait ces clichés, prémices de beaucoup d’autres pour la mémoire de Franck : «  C’était un mec super, une ouverture d’esprit incroyable. Il était toujours optimiste et de façon prémonitoire il m’avait dit vouloir  finir sa vie à La Réunion ».

Dans sa phase de reconversion, Sabrina compte sur la photo, comme une photothérapie, la Harley sera son décor.

Sabrina Moreau, la quarantaine flamboyante


Sabrina Moreau, la quarantaine flamboyante

Sabrina Moreau, la quarantaine flamboyante

Sabrina Moreau, la quarantaine flamboyante

Lundi 6 Mars 2017
Lu 6757 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Mai 2017 - 14:43 Santana Huet : la rousse venue du sud