People International

Stromae veut redevenir Paul Van Haver

​Entre Stromae et la chanson, c'est terminé ? Une rupture en beauté après l'énorme succès de son album Racine Carrée. Stromae est tout simplement redevenu Paul Van Haver et s'est mis derrière la caméra.


Paul Van Haver qui veut se défaire de son personnage de Stromae, revient aujourd'hui derrière la caméra et la réalisation du nouveau clip de son amie Yael Naim. La vidéo a été dévoilée mercredi 30 novembre sur Youtube. On peut y voir la chanteuse franco-israélienne dans le rôle d'une super-héroïne à la retraite et prête à abandonner une partie de ses pouvoirs.

"C'est la chanson la plus intime que j'aie jamais écrite. Littéralement, c'est une chanson sur la maternité, mais pas seulement. (...) Dire les choses dans une chanson, ça soulage et ça apaise, ça dédramatise un sentiment finalement assez banal", explique cette semaine Yael Naim dans une interview croisée des Inrockuptibles.

A ses côtés, Paul Van Haver, a expliqué avoir "pleuré tout de suite" après  avoir entendu ce morceau il y a un an et demi. L'ancien Stromae s'est lancé.  "Yael m'a demandé si je voulais faire le clip, mais je n'avais pas le temps à ce moment-là. Puis la fin de ma tournée est arrivée, et notre envie avec Mosaert était de faire pour d'autres ce que je faisais pour moi. (...) Ce qui m'a touché, c'est sa mélancolie. Je l'ai beaucoup écoutée, elle ne me saoule toujours pas. C'est cette chanson-là que je voulais pour travailler avec Yael", explique-t-il.

L'interprète de Papaoutai , revenu d'une longue tournée à succès a des envies de collaboration mais ne veut pas lâcher la musique. "C'est un vrai kif. (...) Ce n'est pas les vacances, mais le rythme est beaucoup plus sain, je prends plus de distance. C'est un vrai plaisir de retravailler de manière plus raisonnable. Rien ne me manque d'avant, sauf peut-être les rencontres humaines. Chanter, je n'en ai pas du tout envie. Mais de la musique, je n'arrête pas d'en faire", ajoute-t-il. "J'ai envie d'écrire, de composer, mais un peu plus dans l'ombre. Continuer le travail qu'on a déjà fait pour moi, mais le faire pour d'autres. C'est la ligne pour les quelques années à venir", conclut-il. 


Jeudi 1 Décembre 2016
Lu 1068 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:17 La grosse bourde des Kids United au Téléthon