People Réunion

Valérie Bègue : "Je sais à quel point je suis chan­ceuse d’avoir grandi à la Réunion"

Dans une interview donnée à Paris Match, Valérie Bègue a rendu un vibrant hommage à son éducation réunionnaise et aux valeurs qui lui ont été inculquées dans son île...


Photo: Instagram Valérie Bègue
Photo: Instagram Valérie Bègue
L'ex Miss France  répondait au magazine Paris Match à l'occasion du 10 ème Casa Fashion Show. Une opportunité pour elle de s'exprimer sur sa vision du féminisme et des valeurs qu'elle inculque à Jazz, 3 ans.

Comment élève-t-elle sa petite fille?  « Depuis qu’elle est née, je lui ai toujours dit par exemple qu’il n’y avait pas des jouets pour les garçons et d'autres les filles. Ça tombe bien Jazz adore jouer avec les camions de pompiers et les épées ! »

Valérie Bègue dans la suite de l'interview rend un vibrant hommage à notre île : « Je sais à quel point je suis chan­ceuse d’avoir grandi à la Réunion. Encore plus aujourd’hui alors que j’élève ma fille en métro­pole. La Réunion c’est un endroit unique de par sa tolé­rance et son respect des cultures. Là-bas, la ques­tion est simple : comment pour­rait-on juger l’autre alors qu’on vient tous d’ailleurs ? ». Valérie Bègue précise ensuite qu'elle amène Jazz deux à trois fois par an à La Réunion afin de lui rappeler ses racines.

L'ex épouse de Camille Lacourt précise sa vision du féminisme : « Je ne suis pas une chienne de garde, mais en revanche je suis fémi­niste au quoti­dien. Je ne vais pas hurler aux inéga­li­tés tout au long de la jour­née mais c’est important de poser certains prin­cipes de vie ». 

La belle Réunionnaise explique enfin l'éducation qu'elle donne à sa fille par rapport à sa vision de la femme:   « C’est impor­tant pour elle; je m’en­gage au quoti­dien à lui inculquer les valeurs de la femme moderne : celle qui travaille, qui s’as­sume, qui est indé­pen­dante ou bien qui a le droit de tomber dix fois amou­reuse si elle le souhaite. Qui a le droit d’être libre tout simple­ment ! »


 

Mercredi 19 Avril 2017
Chloé Grondin
Lu 19889 fois