Miss Réunion

Vanille à Madagascar: Miss Réunion avec les enfants malgaches

Récemment, Vanille M’Doihoma a rendu visite aux enfants défavorisés de l’Association Enfants du Sourire Réunion, à Ambatolampy (à 80 kms de Tananarive). Miss Réunion a passé une journée inoubliable auprès de ces enfants malgaches qui ne voulaient plus la laisser partir. Des moments de fortes émotions…


Association humanitaire de loi 1901, reconnue comme oeuvre de bienfaisance, apolitique et non confessionnelle, Enfants du Sourire Réunion (EDSR) a été créée en 1995 par le Docteur Michel Deleflie, PDG de Clinifutur, et désormais président d’honneur de l’association, et avec le soutien de Madame Venner. Initialement, le centre d’accueil se trouvait dans la banlieue de Tananarive, il a déménagé vers Ambatolampy il y a une dizaine d’années, sur un terrain de 3 hectares, grâce au soutien de Frère Romain de la Congrégation des Frères du Christ. “La construction a été financée par nos fonds propres, un prêt bancaire et les dons des particuliers ou des entreprises” dit Michel Deleflie. 
Le centre, dirigé par Soeur Georgette, avec l’aide des Soeurs Evelyne et Aimée, de la Congrétation des Soeurs du Christ, accueille 60 enfants de 5 à 18 ans, dont l’hébergement, complet, la scolarisation et les soins médicaux sont entièrement pris en charge. Les enfants poursuivent leur cursus scolaire (du primaire à la Terminale) sous la responsabilité de l’association, qui suit même leur parcours professionnel après la Terminale jusqu’à l’obtention d’un emploi.
“Notre association a l’agrément des autorités malgaches et la majorité des enfants nous sont confiés par ordonnance du tribunal” précise Jean-Claude Pradines, le président d’EDSR, “nous accueillons ainsi les enfants dont les parents sont soit décédés, soit très pauvres, soit emprisonnés ou incapables pour diverses raisons de prendre en charge leurs enfants”. 
Le budget annuel de fonctionnement du centre s’élève à 70 000 euros, les fonds provenant des parrainages (voir encadré), et de donations complémentaires du Groupe Clinifutur et de ses partenaires, la totalité des fonds recueillis étant destinée aux enfants. Trois soeurs sont constamment sur place, et le centre emploie quatre éducatrices, une femme de ménage, deux cuisinières, deux lingères, deux jardiniers, un homme d’entretien et un gardien de nuit.
Invitée par Patrick Grondin, Vanille M’Doihoma, accompagnée de son père Jean-Eric et d’Aziz Patel, responsable du Comité Miss Réunion, a passé une journée au centre d’Ambatomby. Inutile de préciser qu’elle a reçu un accueil des plus chaleureux, certains enfants ne l’ayant pas quittée d’une semelle!
Visite du centre, partie de basket, déjeuner rituélique avec les enfants, photos, tournage d’une vidéo,… Miss Réunion avait les larmes aux yeux au moment de quitter les lieux: “Je n’ai pas de mots pour dire ce que j’ai ressenti. Si je peux, je reviendrai à Ambatolomby” dit Vanille qui a vécu des moments forts qu’elle n’oubliera pas de sitôt.
Reportage Aziz Patel


Samedi 5 Avril 2014
Lu 444 fois



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 19:48 Léna Hoareau élue Belle de la Réunion 2016

Mercredi 16 Novembre 2016 - 17:22 Miss Réunion part pour Miss France ce soir!