Evénement

Air Austral retourne en province avec XL Airways

Air Austral va donc retourner en province et desservir Marseille à nouveau à partir d’octobre prochain, une desserte suspendue il y a 4 ans… La coopération entre Air Austral et XL Airways, la compagnie low cost, ne s’arrêtera pas là puisque Lyon, destination sur laquelle XL intervient déjà, et Toulouse bientôt seront elles aussi desservies par le nouveau partenaire de la compagnie régionale. Et cette belle coopération pourrait servir de base à une entente beaucoup large entre les deux compagnies. Un univers devenu, enfin, hautement concurrentiel et où les alliances stratégiques s’imposent...


Echange de casquettes entre Laurent Magnin le président directeur général d'XL Airways aux couleurs d'Air Austral, Didier Robert le président de la Sematra et président de la Région Réunion et Marie-Joseph Malé le président directeur général d'Air Austral portant la casquette XL Airways
Echange de casquettes entre Laurent Magnin le président directeur général d'XL Airways aux couleurs d'Air Austral, Didier Robert le président de la Sematra et président de la Région Réunion et Marie-Joseph Malé le président directeur général d'Air Austral portant la casquette XL Airways
L’arrivée de French Blue dans le ciel de La Réunion décidément fait bouger les lignes et les tarifs, même si les négociations entre Air Austral et XL Airways étaient amorcées depuis déjà deux ans. Si la proposition d’Air Austral d’entrer au capital d’XL Airways n’a pas été retenue (ndlr:pour raison d’arrivée tardive dans les négociations selon Marie-Joseph Malé), les pourparlers de cette coopération ont fait leur petit bonhomme de chemin. 

Marie-Joseph Malé, le président directeur général d’Air Austral a souligné que « la signature d’un protocle d’entente avec XL Airways s’est fait par amitié et solidarité ». Le président de la compagnie régionale a bien insisté sur le fait que les réseaux sont parfois substituables et que dans l’environnement concurrentiel actuel la conclusion d’un partenariat s’imposait. Pour MJ Malé il existe une indéniable complémentarité, et réponse adaptée au marché, entre la première low cost française et Air Austral dans un contexte de développement du low cost long courrier.

Didier Robert le sénateur, président de la Région Réunion et président de la Sematra s’est félicité, lui aussi, de cet accord qu’il a qualifié de très important : «En tant que Président de la Sematra, c’est un moment extrêmement important, historique. Le paysage de l’aérien évolue énormément à La Réunion et dans l’Océan Indien. Il est indispensable que les compagnies puissent de rapprocher. Je suis admiratif du parcours de Laurent Magnin chez XL.». Le Président de La Sematra, après un clin d’œil à l’éternelle casquette du président général d’XL Airways, qu’il arborait version Air Austral pour la circonstance, a tenu à rajouter que cet accord allait marquer le développement aérien dans l’Océan Indien. D’autre part le fait qu’XL soit déjà très bien implantée en Amérique du Nord «permettra une ouverture de La Réunion sur le monde. Il s’agit d’un modèle aérien différent que celui choisit par les Mauriciens où les Seychellois». Les grands hubs vers le Moyen-Orient ne seront  donc pas pour Air Austral.


Le turbulent président directeur général d’XL Airways, ne mâchant pas ses mots comme d’habitude s’est félicité de cette nouvelle alliance stratégique à venir. Il a tenu a repréciser le contexte dans lequel a évolué sa compagnie depuis 8 ans… « Dans les 8 dernières années aucun actionnaire n’a voulu accompagner XL, mais nous avons évolué dans un véritable contexte de  paix sociale et avons procédé à des ouvertures de lignes.  
La recherche d’actionnaires était fondamentale et nous étions très avancés dans un process. Aujourd’hui je suis fier d’un capitalisme à la française, des  familles qui investissent dans notre capital (ndlr: La Compagnie a un capital détenu par des actionnaires privés et très discrets)… »
. Didier Robert a pu apprécier le petit aparté de Laurent Magnin, fidèle du parti socialiste depuis 25 ans et dont le prochain vote serait moins rose! 

La vision du président directeur général d'XL Airways de la destination n’est pas pour déplaire non plus au président de Région : «Ici il y a une mine d’or pour le tourisme. Les ¾ de la  planète vont très mal, La  Réunion et les Antilles sont des mines d’or. Je préfère faire une crise cardiaque à la Réunion plutôt qu’ailleurs: le risque sanitaire on y pense à 57 ans !»

Laurent Magnin a tenu à préciser que les nouveaux actionnaires d’XL : « nous ont donné le feu vert pour continuer le process de discussion. Marie-Joseph Malé, comme moi s’est  retrouvé à la tête d’une  compagnie donnée pour morte. Cela nous a rapprochés, cette même faiblesse du pavillon français…
Certaines compagnies totalement privées se moquent de nos destinations. La Réunion ne peut pas se permettre cela, une compagnie qui annule ses vols si le montant des taxes ne lui plait pas. Ce sont des intérêts qui ne seraient pas ceux des Réunionnais. Quand Corsair a porté plainte sur la recapitalisation d’Air Austral, j’ai apporté mon soutient total à Marie-Joseph Malé »
. C’est dit… Petit tacle en règle pour Bruxelles au passage « qui donne des autorisations à La Norvège ou la Grande -Bretagne qui votent non à l'Europe.Le pavillon français perd 30% de parts de marché par an, la destination Océan Indien a du sens ».

Si Marseille sera desservie 3 fois par semaine, Laurent Magnin est certain que le marché de la cité phocéenne pourrait absorber 4 à 5 fréquences hebdomadaires. Air Austral aura ainsi la capacité de capter la clientèle business qu’XL abandonne complètement (ndlr:ses avions ne seront plus désormais configurés qu’en classe économique). Enfin tout est possible sur le long terme et selon lui les dessertes d’autres villes de province, Nantes ou Bordeaux, pourraient éventuellement être envisagées. Et pourquoi pas une entrée au capital d’Air Austral par La Compagnie ? : « Il n’est pas impossible du tout que La Compagnie puisse s’intéresser à  entrer dans le capital d’Air Austral… Ca ne serait pas choquant, mais ce n’est le débat immédiat. »

L’ouverture du ciel Réunionnais aux compagnies low cost long courrier est donc désormais une réalité, entre French Blue et XL Airways une course de fond s’annonce, Air Austral a choisi son alliance !




 

Laurent Magnin arrive aux côtés d'Air Austral pour peser encore plus fortement sur le marché très prometteur du low cost long courrier à La Réunion
Laurent Magnin arrive aux côtés d'Air Austral pour peser encore plus fortement sur le marché très prometteur du low cost long courrier à La Réunion
Air Austral dès le 12 octobre 2017, en complément de la ligne déjà assurée par son XL Airways proposera 2 fréquences hebdomadaires La Réunion – Marseille. Les vols seront proposés en partage de code avec XL Airways et opérés en Boeing 777-300 
- Au départ de La Réunion vers Marseille, chaque lundi et jeudi pour un décollage de l’aéroport de La Réunion Roland Garros -vol UU945- à 23h30 et une arrivée à Marseille à 08h25 le lendemain (heure locale)
- Au départ de Marseille vers La Réunion, chaque mardi et vendredi de Marseille -vol UU946- à 17h40 pour une arrivée à l’aéroport de La Réunion Roland Garros à 06h00 le lendemain (heure locale)
 

Samedi 17 Décembre 2016
Catherine RONIN
Lu 1728 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Août 2018 - 15:42 15 ans de calvaire pour l'esclave sexuelle