Evénement

Alain Saint Ange, ministre du tourisme des Seychelles : retrouvailles cousins cousines

Le toniturant ministre du tourisme des Seychelles Alain Saint-Ange, tient à annoncer la couleur : il est à La Réunion pour une mission clé. Lancer un tourisme inter-îles basé sur la petite hôtellerie seychelloise qui existe et est accessible pour tous… Vers une démocratisation de la destination Seychelles, telle est l’ambition donc de son Ministre soutenu par le Président de Région Didier Robert.


Alain Saint-Ange, ministre du tourisme des Seychelles
Alain Saint-Ange, ministre du tourisme des Seychelles
Les Seychellles  et La Réunion sont « deux îles qui s’aiment et se comprennent » selon Le Ministre du Tourisme Seychellois. Un partenariat a été initié...  En collaboration avec Didier Robert, Alain Saint-Ange s’est félicité de tout le travail accompli depuis plusieurs années qui consiste à faire découvrir les deux îles, dans l’esprit des îles Vanille. Car à ce jour le constat est sans appel : 130 000 Réunionnais s’envolent vers Maurice tous les ans, alors qu’ils ne sont qu’un peu plus de 4 000 à visiter les Seychelles.

Le projet est donc ambitieux: mettre en avant la destination Réunion  aux Seychelles et accueillir des Réunionnais à l’inverse.  Car Alain Saint-Ange le répète et le martelle, la petite hôtellerie seychelloise existe et ne demande qu’à accueillir les « cousins ». Des produits simples, authentiques, abordables qui peuvent s’entendre à partir de 40€ par personne et par jour. 

Reste l’épineux problème du transport aérien vers la destination. Obstacle balayé par le Ministre, Air Austral assure la déserte à nouveau deux fois par semaine pour un prix moyen de 360€ par personne. La destination n’est donc pas destinée exclusivement aux VIP avec ses hôtels grand luxe et s’ouvre aux Réunionnais. Des villas en location, des hôtels à prix abordables : l’offre seychelloise est réelle. L’idée d’un combiné Mahé, Praslin, La Digue avec des transferts, eux aussi à coûts particuliers « cousins » est à l'étude.


Mais le projet revêt aussi une dimension politique très claire: Alain Saint-Ange et Didier Robert croient fermement en la fraternité des deux îles. Le Festival Liberté Métisse, qui se tiendra aux Seychelles fin octobre, sera l’occasion de concrétiser ce rapprochement évident. « Il s’agit de faire vivre ce que nous sommes aujourd’hui. Les peuples de nos îles sont forts, résilients et ce grâce à ce métissage complet. L’idée a été de toucher nos deux îles avec un chapitre commun. Avec Didier Robert nous avons cherché ceux qui ont des racines communes sur les deux îles : les Payet, Fontaine, Hoarau… Les noms sont les mêmes car le peuple Seychellois a transité par la Réunion il y a 5 ou 6 générations." 

Tout un travail de généalogie été fait et ainsi 10 couples vont s’envoler de La Réunion dans l'optique de rencontrer leurs cousins des Seychelles. Ils seront reçus dans leurs familles
"L’esprit est de changer le niveau de coopération, puis d’amener ensuite ces Seychellois ici. L’idée est de développer cette chaîne généalogique, cet aspect culturel de nos îles… ".

Tendant une perche,  Alain Saint-Ange rajoute : « Air Austral pourrait faire des prix pour les cousins… ». De façon plus pratique, le Ministre rappelle que la petite hôtellerie réunionnaise pourrait séduire les Seychellois si on simplifie la paprasserie. «  C’est important cette simplification, cela relève de l’Etat Français donc du Préfet »… Air Austral pourrait encore être mis à contribution via la destination Réunion : "ll faut offrir des packages avec Air Austral, pour que les Seychellois puissent faire du shopping à la Réunion.".

La dernière bonne nouvelle pour la fin : les produits Réunionnais agricoles vont à nouveau pouvoir entrer directement aux Seychelles, les problèmes phytosanitaires ayant été levés. De bonne augure pour les exportations vers les tables des cousins mais aussi pour le frêt d’Air Austral… Alors on baisse le prix des billets ?



 

Mercredi 5 Octobre 2016
Catherine RONIN
Lu 598 fois