Beautés Créoles

Asma Ayroles, la beauté malgache et yéménite

Elle est née à Diego-Suarez au nord de Madagascar. Fruit d'une union mixte, elle a été élevée avec les valeurs du métissage par une maman indienne malgache et un papa yéménite. Portrait de la très jolie Asma Ayroles...


Son métissage, elle en est très fière et le dit : " J’ai une chance inouïe d’avoir grandi dans une famille tolérante et ouverte sur le monde. J’ai évolué à travers les cultures hindoue, musulmane et malgache ". Son caractère ? Un peu excentrique certes, mais franche et très fidèle en amitié et en amour.

Asma et son mari, l'artiste peintre Franck Ayroles, ont voulu élever leurs deux garçons de 8 et 12 ans aujourd'hui à La Réunion... Elle explique son choix : "Après une longue expérience dans les assurances en Métropole, je voulais offrir à mes enfants une vie différente et leur donner la possibilité de connaître d’autres cultures, comme j’ai pu le vivre moi-même à Madagascar, la connaissance et l’ouverture sur les autres, forment des êtres plus tolérants. L'Ile de La Réunion est un exemple extraordinaire, où le vivre ensemble fonctionne".

Depuis plus de 15 ans, Asma est aux côtés de son époux qu'elle accompagne en tant qu'agent artistique, ce qu'elle qualifie de "chance". Ainsi, elle prépare et met en place des expositions, des événements tout en collaborant à ses ouvrages.

Le couple, très actif dans l'humanitaire soutient plusieurs associations. Asma explique : "Dès ma majorité, je me suis engagée auprès d’associations qui viennent en aide aux enfants et aux femmes, laissés-pour-compte... J’ai continué et je continue encore aujourd’hui à être engagée de manière active dans différentes associations. Avec Franck nous soutenons activement plusieurs d’entre elles".

Concernant les shootings photos, elle n'en est pas à son coup d'essai et peut se targuer d'une belle expérience : "J’ai toujours aimé la photographie. J’ai eu diverses expériences en tant que mannequin et de modèle en métropole, pour des catalogues, des pubs, des défilés, des artistes... Ma dernière expérience avant de partir, c’était avec le département des Deux -Sèvres, pour toutes les brochures touristiques de la région.

Un shooting, c’est une rencontre, une collaboration, une découverte à chaque fois différente et enrichissante. Vous apprenez sur vous même, sur les autres, c’est la possibilité de se dépasser et d’accepter la manière dont le photographe vous perçoit
 ".


Son mot de la fin... "Je ne peux pas dire que j’ai un rêve en particulier, je vis ma vie de tous les jours comme un rêve... J’apprécie ce qui m’arrive et ce qui se présente à moi. Le plus important, c’est vivre pleinement le jour présent. Comme beaucoup j’ai perdu des êtres chers, donc profiter le plus longtemps de ceux que j’aime serait mon seul rêve alors et les voir heureux...".


Remerciements: 
Stylisme:  Maria de Goyasmah, Aristid de la Maison Laurent Bernard, Julie Sidiot,Valérie et Moumtaz de chez Promise, Imane et Mohammad des Mariés de Mogalia
Coiffure: Coloriste Maël coiffure et le salon de coiffure Patrick et Vanessa
Maquillage: Jenifer de Séreine, Johan makeup artist
Gîte Armonia 








Lundi 8 Janvier 2018
Chloé Grondin
Lu 30334 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Décembre 2018 - 21:28 Angélique Kenclé, la vloggeuse péi

Lundi 3 Décembre 2018 - 18:10 Elvina Muller, d'une taille 52 au 36 !