Evénement

Atteinte d'un mal incurable, elle veut choisir son départ!

Elle s'appelle Anne Bert, est écrivain, et a livré hier soir dans Sept à Huit un témoignage bouleversant. Cette femme est atteinte d'une maladie incurable et revendique la liberté et le droit de mourir. Ceci est impossible en France actuellement.


Photo: capture d'écran Sept à Huit
Photo: capture d'écran Sept à Huit

Elle n'a d'autre choix que de se rendre quand il sera temps, dans les mois à venir, en Belgique pour se faire euthanasier. Anne Bert, 59 ans, cette jolie blonde est atteinte d'une maladie neurodégénérative qui s'attaque peu à peu à ses muscles. Le terrible mal a été diagnostiqué il y a un an mais déjà elle ne peut plus se servir de ses bras et de ses mains.
Ses jambes commencent à la lâcher, et elle refuse d'agoniser un jour. Elle a choisi d'interpeller les candidats à l'élection présidentielle sur la législation concernant l'euthanasie.

Elle fera un dernier voyage vers la Belgique en compagnie de quelques-uns de ses amis et de son mari pour se faire euthanasier.
Un témoignage poignant: "Je revendique le droit d'être un minimum égoïste et de prendre ma décision. J'ai décidé de programmer ma mort, par amour de la vie. Je n'ai pas le goût de mourir". Il faut préciser qu'elle s'est déjà battue contre un cancer.Elle précise enfin qu'elle se fera euthanasier quand "je ne pourrai plus me nourrir moi-même ou faire ma toilette. C'est ma limite" lâche t-elle.

Elle ne pourra donc partir auprès de tous ceux qu'elle aime:  "C'est comme si on se planquait. J'ai l'impression d'être un animal. Je revendique ma liberté. Je pense que, c'est la seule liberté qui pourrait exister, c'est celle de disposer de notre vie, de notre corps". Une force et une dignité incroyable...


Lundi 3 Avril 2017
Lu 3622 fois