Auto-Moto

Citroën DS3

Chic et sexy…

Lancée en mars en Europe, elle était très attendue à La Réunion où elle est arrivée chez Foucque en juillet. La DS3 est une réussite, d’ailleurs ses ventes explosent, et Citroën exulte. Essai de la version THP 150 Sport Chic.


Citroën DS3
En utilisant les initiales DS, la marque aux chevrons a-t-elle voulu ressusciter la mythique DS des années 60? Non, DS signifie aujourd’hui Distinctive Series ou Different Spirit. L’esprit est différent en effet, et elle n’entend pas faire revivre un quelconque mythe, mais plutôt débuter une belle histoire.
Même si elle repose sur une base de C3, la DS3 affiche sa propre personnalité. Plus basse de 7 cm qu’une C3, sa ligne est fluide et séduisante. Je ne vais pas insister sur les détails esthétiques, les photos sont explicites, je dirai juste que son toit de couleur différente de la carrosserie fait forcément penser à Mini, sa concurrente directe avec l’Audi A1. Jusqu’à 38 combinaisons de teinte de caisse/pavillon, et jusqu’à 12 modèles de jantes sont proposés par le constructeur pour une personnalisation de l’auto.

Citroën DS3
A l'intérieur, la Citroën propose une planche de bord très sophistiquée. Là aussi, possibilité d’harmoniser la couleur de certains éléments de décor intérieur aux choix faits à l’extérieur. Ainsi, bandeau de planche de bord, cerclages d’aérateurs ou encore pommeau de levier de vitesses sont déclinables en 6 coloris.
L'habitacle de la DS3 est accueillant, on accède facilement aux places arrières où l’espace est un peu juste côté garde au toit. Le volume du coffre est correct. Côté équipement, sachez que la DS3 est disponible en trois finitions, Chic, So Chic et Sport Chic, mais dès la version de base, il est relativement complet. Sur la Sport Chic essayée, à noter que les rétroviseurs extérieurs se rabattent quand on ferme la voiture. On y est bien assis dans des sièges enveloppants.

Citroën DS3
Sous le capot, on a le choix entre 3 moteurs essence (VTi 95 ch, VTi 120 ch, THP 150 ch) et 2 diesel (HDi FAP 90 ch et 110 ch), associés à des boîtes de vitesse manuelles ou automatique, à 5 ou 6 rapports.
La version testée a été à la hauteur. Souple à bas régime, dynamique à vitesse plus élevée, la DS3 se conduit avec plaisir. La boîte 6 est bien étagée, la sixième permettant de moins consommer sur les longs trajets. Les suspensions se révèlent fermes, version sportive oblige.
Sur route sinueuse, la DS3 offre un comportement rassurant. La direction est précise et efficace, les reprises correctes, le freinage bon. Attention à la visibilité vers l’arrière, la lunette étant limitée.

Citroën DS3
Au final, la DS3 est une vraie réussite, et il est donc logique que le succès soit au rendez-vous. Même à La Réunion, les Ets Foucque ont du mal à répondre à la forte demande. Sébastien Loeb aura une DS3 de course entre les mains l’année prochaine, nul doute qu’il saura la faire gagner, les qualités intrinsèques de la voiture étant bien réelles.


Combien?

Essence
-1,4l VTi 95 ch Chic: à partir de 20 900 euros
-1,6l VTi 120 ch So Chic: à partir de 22 400 euros
-1,6l THP 150 ch Sport Chic: à partir de 24 700 euros
Diesel
-1,6l HDi 90 ch So Chic: à partir de 24 400 euros
-1,6l HDi 110 ch Sport Chic: à partir de 26 700 euros

Lundi 20 Décembre 2010
A P
Lu 1356 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 14:07 Trophée de la femme : Les femmes au volant