Réunion Positive

Conférence partagée : compétences-clé, apprentissages, émancipation éducative

La Région Réunion accueille, les 29 et 30 novembre, une conférence partagée sur le thème : COMPÉTENCES-CLÉ, APPRENTISSAGES, ÉMANCIPATION ÉDUCATIVE réunissant universitaires, chercheurs, praticiens, acteurs institutionnels, acteurs sociaux, personnels d’encadrement des Services de l’État, collectivités et élus.


Conférence partagée : compétences-clé, apprentissages, émancipation éducative
L’OBJECTIF : 

Mobiliser l’ensemble des acteurs pour une action mieux adaptée et plus efficace afin d’offrir aux Réunionnais de véritables chancesde réussite.

Bien que cette compétence ait été transférée aux Régions en mars 2014, le Conseil Régional de la Réunion intervient activement dans le cadre d’une politique volontariste depuis 2010 en mettant en place des actions de prévention et des dispositifs concrets afin d’accompagner les Réunionnais.

En effet, la Région Réunion mène depuis 2010, une politique d’égalité des chances dynamique et impliquée pour combattre les injustices et favoriser la réussite du plus grand nombre.

La maîtrise des compétences clé ( lecture , écriture, calcul , informatique) constitue un réel enjeu pour que chacun puisse s’épanouir au quotidien et trouve sa place dans la société.

Une prise en compte des publics au coeur des voies d’actions :

Le terme "illettrisme" n’est pas adapté de par la diversité des publics en difficulté. Il convient aujourd’hui de prendre en compte chaque public de manière plus personnalisée et ainsi adapter les outils et actions futures.

C’est un front commun qu’il convient de constituer, de la Caf (pour les parents) aux apprentissages de base (Ecole, RSMA, Organismes de Formation), aux diverses collectivités (hors du scolaire , Médiathèques), aux structures d’accompagnement (Pôle Emploi ; Missions locales), aux entreprises (les comptes de formation), et aux institutions de recherche. Pour cette conférence partagée, la thématique, "Compétences- clés, apprentissages, émancipation éducative : conditions et voies d’action", sera appréhendée dans une perspective liant innovation, développement et émancipation au service du territoire et de ses populations.

Trois idées force et une ambition sont au principe de cette conférence partagée :

- La première idée force est la désinsularisation des questions d’apprentissages. 
- La deuxième idée force, c’est le décloisonnement. 
- La troisième idée force c’est contextualiser et relier

L’ambition est de viser un partage mutualisé des connaissances pour enclencher une dynamique nouvelle, profitable à tous les acteurs et au territoire.

 
Offrir les mêmes chances de réussite aux Réunionnais :
l’action de la Région Réunion

 
Le projet de la nouvelle mandature repose sur 7 piliers pour 7 grandes lignes d’engagements. Le Pilier 6 est celui de l’égalité des chances pour les familles réunionnaises.
La collectivité régionale, au regard du contexte économique et social a fait le choix de renforcer et compléter sa politique pour combattre les injustices et accompagner les Réunionnais vers la réussite.

L’OBJECTIF : Agir pour le mieux-être de chaque Réunionnais

L’égalité des chances est une vision de l’égalité ou les individus disposent "des mêmes chances de réussite" et des mêmes opportunités de développement social et professionnel.

Une meilleure connaissance des publics en difficulté d’apprentissage :

En 2018, la Région Réunion souhaite mettre en place un "plan marshall" couvrant à la fois le champ de la prévention et la maîtrise des compétences clé.
Le Président de Région a ainsi souhaité la réalisation de nouvelles investigations dans le but de mieux approcher les publics en difficulté et d’apporter des éléments d’analyse plus fins et pertinents et continuer à proposer des actions de soutien adaptées aux publics en difficulté dans la maîtrise des savoirs de base.

Poursuite des actions menées

La collectivité poursuivra en 2018 ses actions afin d’équiper chaque Réunionnais d’un bagage compétences clé (lecture, écriture, calcul, numérique) lui permettant un épanouissement personnel et professionnel.

Il s’agira en 2018, de mettre en place et/ou soutenir des actions de prévention dès la petite enfance en partenariat avec le Rectorat, la CAF et les communes.Parmi les actions mises en place, la collectivité continuera notamment, dans les quatre micro-régions de l’île, son programme de formations initié en 2011, intitulé "compétences clés en situation professionnelle" visant à encourager la consolidation des savoirs de base en permettant à tout individu de maîtriser un socle minimum de connaissances et de compétences par le biais de l’apprentissage d’un métier. Depuis 2011, plus de 1300 stagiaires ont pu bénéficier de ces formations.

Maintien du dispositif "Case à lire" : à ce jour, 41 cases à lire réparties sur toute l’île contribuent à offrir au public les plus en difficulté une vraie égalité des chances.
Par ailleurs, la Région a souhaité élargir ses actions pour la maîtrise des savoirs de base aux personnes porteuses de handicap. Dans cette optique, la collectivité a lancé une étude sur les jeunes et adultes porteurs de handicap en difficulté d’apprentissage. Des actions de formations seront menées en faveur de ce public.

Lutter contre Le décrochage scolaire

La lutte contre le décrochage en formation initiale représente des enjeux humains, sociaux et économiques majeurs et particulièrement pour La Réunion où les jeunes sont touchés davantage par la précarité et le chômage.

La collectivité poursuivra en 2018 son action dans le cadre de la convention (Préfecture-Rectorat-DAAF) relative à la prise en charge des jeunes de 16 à 25 ans sortants du système de formation initiale. Cette convention prévoit, la mise en place de Plate-forme de suivi et d’appui aux décrocheurs dans chaque arrondissement territorial. Trois d’entre elles ont été installées en 2017 (Sud, Ouest et Est) et la prochaine sera effective dès 2018 dans le nord.

En outre, la collectivité consolidera son accompagnement soutenu envers l’École de la deuxième chance : dispositif pédagogique innovant visant à donner une seconde chance en développant chez le public en situation d’échec les capacités à apprendre, les connaissances de base et aptitudes sociales en aidant chacun d’eux à identifier, à construire et à valider leur propre projet d’insertion sociale et professionnelle.

Mercredi 29 Novembre 2017
7Magazine
Lu 122 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 11:43 Bilan 2017 et Budget 2018

Jeudi 14 Décembre 2017 - 11:41 Commission permanente du 12 décembre 2017