Scoop

Corine Lauret

15 ans déjà…

Corine Lauret ouvre la Saga des Miss Réunion, cette magnifique histoire commencé en 1957 avec le sacre de Monique Hoarau… Personne à la Réunion n’a oublié Corine, qui fut aussi 2ème dauphine de Miss France en 1995 et participa au concours de Miss Univers*. La belle, qui naturellement ensuite s’est reconvertie dans le mannequinat, revient volontiers sur son parcours exceptionnel.


«On réalise avec du recul…»

Corine Lauret
«J’étais inscrite dans une agence de mannequin et l’un de mes premiers castings a été de me présenter à l’élection de Miss Réunion 1992. J’ai été prise mais je n’ai pas gagné. Mon entourage m’a motivée pour me représenter en 1994. C’était le premiers Comité présidé par Aziz Patel : je me suis présentée et j’ai gagné. Je dois avouer que je l’ai fait sans grande conviction, juste pour le fun. C’était sympa qu’il y ait une nouvelle organisation et que pour la première fois cette année là l’élection soit retransmise en direct… Et puis la perspective des cadeaux me motivait aussi…». Corine esquisse un sourire. «J’avais beaucoup d’encouragements mais ce n’était pas une obsession. Ma famille elle n’était ni pour, ni contre, j’étais libre… »

Corine Lauret
Que s’est-il alors passé à l’énoncé du verdict ? «C’était étrange. Quand le résultat est tombé je ne me suis pas rendu compte de ce qui se passait. On réalise avec du recul, plus tard… bien après le résultat… Toute le Réunion était devant son petit écran et cela a continué avec l’élection de Miss France et plus tard Miss Univers. En revanche l’élection s’est passée pendant les vacances et lorsque je suis revenue à la fac, j’étais en Anglais, j’ai repris normalement le cours de mes études, les autres étudiants étaient comme avant».

«J’ai pu vivre ce que beaucoup de fille de mon âge n’ont pu vivre mais cela a été un handicap pour ma vie professionnelle…»

Corine Lauret
Cette aventure de Miss Réunion a-t-elle modifié le cours de sa vie? Corine répond sans hésitation, aucune. «Complètement. Jamais je ne remercierai assez Mr Patel. Cela a changé ma vie. Les gens, 15 ans après, ne m’ont pas oubliée. J’ai pu vivre ce que beaucoup de fille de mon âge n’ont pu vivre. Je suis riche de tout cela maintenant. En revanche, c’est paradoxal mais cela a été un handicap pour ma vie professionnelle. Je suis Madame Tout le Monde mais à la Réunion c’est impossible quand on a été Miss. J’ai été journaliste, monteur PAO, standardiste, secrétaire…». Les paillettes semblent donc avoir empêché la ravissante Corine de trouver sa voie, une question se pose donc…Et si c’était à refaire ?

Corine Lauret
Miss Lauret, encore une fois, répond du tac au tac: «Si c’était à refaire? Tout de suite. Et puis je me préfère maintenant, je suis plus en paix avec moi-même. J’ai beaucoup posé pour des photographes d’ici et d’ailleurs. J’ai aimé aussi mon expérience d’ambassadrice France pour la marque de cosmétique Forever Living Product. Au concours Beauty Queen Europe je suis arrivée 2ème Dauphine à Budapest en février 2008». Les années ne semblent décidément pas avoir de prise sur notre Miss 1994.
Que fait Corine aujourd’hui? «Je fais beaucoup de photos. J’ai aussi un petit garçon de 6 ans1/2 et je suis une maman célibataire comblée…». Magnifique Corine, le Prince Charmant n’est certainement pas très loin…

*Elle a été classée 14ème sur 84 participantes

Corine Lauret

Corine Lauret

Corine Lauret

Dimanche 26 Juillet 2009
A P
Lu 6508 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Août 2016 - 14:22 Un manchot brigadier en Ecosse