Evénement

Court-métrage fantastique

Aurélia Mengin fait son cinéma


Olivier Pagès et Aurélia Mengin dans son nouveau film
Olivier Pagès et Aurélia Mengin dans son nouveau film
Huit jours de tournages intenses (de 6h du matin à 18h minimum, voire jusqu’à 3h du matin certains jours, 9 comédiens dont l’acteur métropolitain Olivier Pagès, et une réalisatrice qui a perdu 4kg en quelques jours. Le décor est planté. Personne ne sort indemne d’un tournage avec Aurélia Mengin, une vraie gourou dans sa façon de diriger les acteurs. “C’était très épuisant, les conditions de tournage étaient difficiles” reconnaît-elle “c’est vrai que je suis très exigeante et que je pousse les acteurs à aller au bout de leurs interprétations, mais ils ont tous été extraordinaires!”.  
“Texas alone” -c’est le titre provisoire de ce film qui sortira en 2014- est une histoire d’amour hors normes, “le contraire d’Adam et Eve” dit Aurélia. “L’histoire d’amour concerne un prêtre et Eve, on voit l’hostie sortir du ventre d’Eve. Eve serait-elle une nouvelle Marie? La question est posée… Les personnages sont tous de différents métissages, de tous âges, avec différents looks. Il s’agit d’une Arche de Noé apocalyptique, hors des beautés convenues, avec des corps mis vraiment à nu… Mais il y a aussi beaucoup de poésie dans ce film”. On est forcément impatient de découvrir le résultat!
Mais il faudra effectivement un peu de patience… Aurélia a écrit le scénario il y a neuf mois, il lui a fallu le temps de trouver le financement et le lieu: “J’hésitais entre l’Espagne et La Réunion, le soutien de la Ville de Saint-Denis en terme d’aide à la création a été determinant dans le choix”. Aurélia a amené avec elle de métropole 100 kg de costumes, 5 litres de faux sang, de la pâte à feu, des perruques, manteaux, masques,…





Aurélia Mengin en est à son huitième  court-métrage avec ce film…
Aurélia Mengin en est à son huitième court-métrage avec ce film…
Après trois semaines de casting, le tournage a commencé. A Saint-Denis (rue de Paris, à l’école Damase Legros, à La Redoute), à Saint-Philippe, à la Plaine des Cafres, et dans le studio des parents d’Aurélia, au Lieu d’Art Contemporain à Saint-Pierre.    
“Aucune boîte de production locale n’a accepté de m’aider” regrette la jeune réalisatrice, j’étais heureuse de tourner à La Réunion, je ne m’attendais pas à de tels refus” dit Aurélia Mengin qui a donc obtenu la participation de la Ville de Saint-Denis, de l’A.C.L. de Saint-Philippe, et de Réunion 1ère. “Merci à eux!”  
Après le tournage (sans son, il faut le préciser, le son étant fait après), Aurélia s’est attaqué au dérushe pendant une dizaine de jours, ensuite elle sélectionne les plans, et va commencer le montage qui va durer environ trois mois. Puis viendra la création sonore (encore trois mois), suivie de l’étalonnage où l’image sera colorisée (un mois environ), s’ajoutera enfin la voix off d’Oliver Pagès.   
Aurélia Mengin espère sortir son film en festival d’ici octobre/novembre 2014, un court-métrage d’une vingtaine de minutes qui sera présenté au Festival Même Pas Peur de février 2015 à Saint-Philippe. “Le film tournera dans les festivals avant d’être diffusé, je l’espère, sur une chaîne spécialisée “fantastique”.
Sa méthode “à l’américaine” de direction d’acteurs a donc séduit autant Oliver Pagès (qui a déjà tourné trois fois avec elle) que les autres comédiens. “Je précise que personne n’est payé” dit celle qui est littéralement possédée par le cinéma fantastique. Son prochain Festival Même Pas Peur est prévu pour février, on aura l’occasion d’en reparler…
A.P.

La rue de Paris, près du Monument aux Morts, a été complètement envahie ce jour-là!
La rue de Paris, près du Monument aux Morts, a été complètement envahie ce jour-là!



Olivier Pagès
Olivier Pagès

Marie-Annick Moinache
Marie-Annick Moinache

Camille Bessière-Mithra
Camille Bessière-Mithra

Aurélia Mengin
Aurélia Mengin

Aurélia Mengin
Aurélia Mengin

Mardi 14 Janvier 2014
Lu 267 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Février 2018 - 16:27 Une île réservée aux femmes en vacances