Indiscrétions

Deux enquêtes en cours sur Jean-Marc Morandini


Rien ne va plius pour Jean-Marc Morandini
Rien ne va plius pour Jean-Marc Morandini

Selon l'AFP, Jean-Marc Morandini est visé par deux enquêtes. Une première a été ouverte fin juillet pour les chefs de "corruption de mineurs" et la seconde début août pour "harcèlement sexuel et travail clandestin", citant des sources judiciaires. Chaque enquête concerne des plaignants différents.

Le 12 juillet, l'hebdomadaire Les Inrockuptibles avait publié un article qui citait plusieurs jeunes comédiens racontant "avoir participé à des castings troubles pour pouvoir jouer dans une série produite par la société de Jean-Marc Morandini".

Ces acteurs faisaient part de pressions de la part d'une mystérieuse directrice de casting pour qu'ils envoient des photos ou des vidéos d'eux dans des situations scabreuses. L'article évoquait également la question de la rémunération des acteurs, payés selon les plaignants pour un seul jour de tournage sur les quatre effectués.

L'animateur avait dénoncé le 19 juillet des accusations "parfaitement mensongères et diffamatoires" et s'était dit victime d'un "maître-chanteur" ayant activé ses réseaux pour lui nuire. Il avait même cité Marc-Olivier Fogiel et Mathieu Delormeau comme étant derrière toute cette affaire, les deux cités ayant à leur tour décidé d'intenter une action contre Morandini.

Depuis ces révélations, Europe 1 a décidé d'écarter Morandini de l'antenne où il sera remplacé par Christophe Hondelatte à la rentrée, tout en le conservant dans l'équipe.

iTélé  a également annoncé que Jean-Marc Morandini serait écarté du projet 18-19 heures. "Les patrons de la chaîne ont fini par prendre conscience qu'il était quand même difficile d'avoir pour emblème de la rentrée, sur une chaîne d'info, un producteur de fictions porno-sportives", a rapporté une journaliste d'iTélé au Canard enchaîné.

NRJ12 , pour l'instant, n'a pas encore pris de décision concernant l'animateur mais cela ne saurait tarder...


Jeudi 11 Août 2016
Aziz Patel
Lu 200 fois



Dans la même rubrique :
< >