Evénement

Edina Pellier, L'ex-pom pom girl dans le Grand Raid

La «grande évasion» des coureurs à pied, c'est pour ce week-end. Vous avez deviné, ce sera le Grand Raid, une vingtième édition de tous les records. Ça va crapahuter ferme sur les sentiers de l'île intense et ces messieurs/dames vont être servis: «Ce sera du très costaud cette année» a-t-on répété de tous les côtés. Au sein du peloton, Edina Pellier,une ancienne pom-pom girl qui a décidé de se jeter dans la bataille. Ce défi du Grand Raid sera «sa toute première fois»...
A la question de savoir comment elle aborde cette compétition, Edina Pellier répond presque d'une manière presque nonchalante: «Ca va... Je tente le coup, on verra bien...». La pression des grands rendez-vous, elle ne veut pas en entendre parler. Et pourtant, elle n'est pas une vraie coureuse à pied, car elle n'a jamais disputé une véritable compétition. Mais elle est sportive et garde la forme, à travers la danse, la zumba notamment, qu'elle a découvert il y a quelques mois ,et qu'elle fait découvrir maintenant aux autres. Parce qu'entretemps elle a suivi une formation pour animer des cours dans le quartier du 17ème km.
D'ailleurs, tout a commencé dans ce quartier célèbre pour sa troupe de majorettes du CADY (Centre d'Animation DYnamique) qu'elle a connu dès son enfance. «Jai débuté à l'âge de 9 ans. Une copine m'a emmenée dans le groupe et je suis restée. Comme toutes les autres, j'ai travaillé le maniement du bâton et participé à de nombreuses fêtes du Tampon, et ensuite dans d'autres communes». Au fil des années, Edina Pellier est montée dans la hiérarchie. Finis les défilés et lesnuméros de pom-pom girl au rythme de la fanfare du groupe. Aujourd'hui, Edina est formatrice et assure la direction technique du CADY. Elle est aussi devenue maman d'une petite fille de 5 ans.
Habitant les hauts du Tampon, Edina ne pouvait pas ne pas faire des randonnées pédestres. Et à chacune de ses sorties, des images du Grand Raid lui revenaient à l'esprit. La question «Et pourquoi pas moi?» lui a fait prendre, de manière irrémédiable, un dossard cette année. «En plus, avec un 20ème anniversaire, c'était une occasion idéale de s'y mettre… Je suis en bonne condition physique, j'ai effectué quelques grandes sorties et apparemment ça va. Moralité: je ne me prends pas la tête».
On se doute bien que sa motivation est montée d'un cran lorsqu'elle a accepté de porter les couleurs de Coeur 2 Coccinelle. Elle sera donc marraine d'un enfant atteint du syndrome Di Georges. Cet enfant pourra suivre par SMS son cheminement sur ces 170 km à parcourir entre le Cap Méchant et la Redoute. Dans la nuit noire, sous le chaud soleil de l'été austral, sous la pluie ou dans la gadoue, Edina se battra jusqu'au bout. Pour une bonne cause et contre elle-même, parce qu'elle devra aller puiser dans ses réserves. Son atout la pression qu'elle évacue depuis qu'elle a réservé son dossard. Ce sera le 345...

Roland Chane


Edina Pellier, L'ex-pom pom girl  dans le Grand Raid

Edina Pellier, L'ex-pom pom girl  dans le Grand Raid

Jeudi 18 Octobre 2012
Lu 615 fois