People Réunion

Frédéric Drotkowski, “Les hommes marchent sur la tête!”

Parcours
Age: 40 ans dans deux mois! Né le 28 mai 1973
Marié(e): Pacsé
Enfant(s): 2 petits bonhommes!
Ecole élémentaire: Immaculée / Sacré Cœur
Collège: Saint-Michel
Lycée: Levavasseur
Cursus supérieur: HEC Lausanne, Université Américaine de Paris
Diplômes: Diplôme supérieur en Economie appliquée et informatique
Profession actuelle: Directeur Général d’ICC
Vie privée
Vos relations et amis sont plutôt Aristo? Bobo? Populo?:
Pourquoi vouloir à tout prix étiqueter les gens? Mes amis ont tous un cœur, et c’est pour cela qu’ils sont mes amis! Et mes relations sont toutes de belles personnes.

Vous êtes plutôt… ou plutôt….
Thé ou café? Je me shoote à l’orange…
Ying ou yang? Ça équivaut à me demander si je préfère le jour à la nuit, la droite à la gauche, ou encore le soleil ou la lune. A vrai dire, je navigue toujours pour que l’équilibre soit préservé en tout. Avec équité et honnêteté.
Ping ou pong? L’un n’existe pas sans l’autre. C’est l’art de bien rebondir sans tomber de Charybde en Scylla…
Pepsi ou Coca? Une belle préférence pour l’original
Mac Do ou Quick? Puisqu’il faut savoir consommer utile, ce sera l’européen Quick
Shop suey ou bol renversé?
Quelle différence ? Le bol renversé n’est après-tout qu’un shop-suey présenté différemment… Le goût oté, i rest’ pareil!
Peinture ou sculpture? A l’heure de la 3D, je partirais volontiers vers une belle sculpture à la Henri Maillot qui a réalisé la si belle “Fontaine des Salazes”
Slip ou caleçon?
Pourquoi pas string aussi??? J’aime être à l’aise! Donc caleçon sans hésiter
Justement String ou boxer?
Encore!!! Les dessous ont l’air d’être bien plus importants que le dessus. J’aime bien la cravate…
Ciné ou théâtre? Entre l’éphémère et le pérenne, le vivant et le captif, j’aurai bien du mal à choisir. Le théâtre -qui englobe aussi les comédies musicales!- au cinéma, c’est le bon compromis. Et c’est le bon moyen de faire découvrir au public réunionnais des pièces ou des œuvres comme Mozart, Dracula ou Adam & Eve que nous avons programmées en 3D à Cinépalmes en 2012.
Plage ou montagne? On est gâté dans notre île où, marmaille, je crapahutais volontiers au Volcan ou vers le Piton des Neiges. Aujourd’hui, la plage, moins chronophage, a ma préférence. Mais je ne choisirai pas entre fromage et dessert.
Alors fromage ou dessert? Ça dépend du repas. Mais je ne suis pas un gros mangeur…


Pique-nique marmite, ou table d’hôte? Un bon z’embrocal n’est pas de refus, mais découvrir nos trésors culinaires à la “Pintade au Balcon” c’est un plaisir rare!
Carte postale ou sms? Geek oblige, je dirai MMS!
Bateau ou avion? Si je pouvais, comme dans Star Trek, me téléporter à volonté d’un endroit en un autre, ce serait le pied! Je ne vois dans “bateau” et “avion” que des moyens de locomotion. En mode loisirs, ils sont largement inaccessibles tellement ils relèvent de la passion. Il faut faire des choix. Le mien s’est dirigé vers le golf. Pas un sport de nanti comme on aimerait le faire croire, mais une discipline de maîtrise de soi. Nécessitant une totale concentration.
Sport co ou sport individuel? J’ai joué au foot avec les marmailles la cour et dans l’équipe des Juniors Dionysiens aussi… mais aujourd’hui je vis avec le golf une histoire passionnante. Mon fils (11 ans) possède déjà un super niveau. C’est ma fierté.
Salé ou sucré? Ça dépend des moments. Mais plutôt sucré.
Bar lounge ou boîte de nuit? Hier encore, la boîte était un endroit magique… Aujourd’hui, le concept même du lounge, avec son ambiance, ses lumières et ses sonorités parlent au musicien que je suis. Et ont su le séduire.
Tapas ou barbecue? Plein de petites bouchées gourmandes vaut mieux qu’un morceau de barback aussi goûteux soit-il.
Lève-tôt ou couche-tard? Les deux! Je sais me contenter de peu de sommeil pour faire un maximum de choses.
Mont-Blanc ou Dupont? Bic! Ça écrit, et c’est l’essence même de l’objet dont on parle. Maintenant pour le côté bijoux, je ne m’arrête pas à une marque. La beauté de l’objet doit se suffire à lui-même. Chez Gold Center, on trouve de très belles choses.
Lancel ou Vuitton? Même réponse que ci-dessus.
Homo ou hétéro? Chacun ses goûts. Un jour, un ami homo m’a dit avec beaucoup d’à propos que ce n’est pas au fond de son lit que l’on juge de la qualité d’un Homme… avec un grand H il va sans dire!
Droitièr(e) où gauchèr(e)? Droitier, mais j’aurai pu être gaucher que ça ne m’aurait pas dérangé.


Vous êtes pour ou contre:
La dépénalisation du cannabis? S’il est démontré que le zamal ne fait pas plus de dégâts que la cigarette, le cigare ou… l’alcool, pourquoi l’interdire?
Les distributeurs de fruits à l’école? A condition que ça soit gratuit, ce serait là une très belle idée!
La fessée? J’en ai eu quelques-unes mémorables, et ça ne m’a pas empêché de vivre, sans séquelle aucune… Bien au contraire! En toute chose, l’excès est préjudiciable. Remettre les pendules à l’heure est parfois plus qu’indispensable. Dommage que le service militaire obligatoire n’existe plus. Ça c’était une belle école!
Vie intime, culture, vie quotidienne…
Personnage historique préféré:
- Comme une évidence… Lincoln! Sans le courage de celui qui aura forgé l’avènement du 13ème amendement au forceps, que serait le monde aujourd’hui?
3 chanteurs, compositeurs préférés-
- Le plus prolixte reste un certain Goldman. Qui aura été l’un des premiers à comprendre les ficelles de la chanson moderne.
- Maxime Lahoppe… Au-delà de l’autheticité du personnage, j’adore ses textes autant que sa musique
- John Mayer auteur-compositeur-interprète. L’ancien compagnon de Jennifer Aniston est un grand virtuose de la guitare, pas assez connu en Europe…
Trois livres qui ont marqué votre vie:
- Plus qu’un livre d’école, Les Misérables de Victor Hugo est un monument qu’il faut avoir lu! Chacune de ses adaptations à l’écran est un pur moment de relecture.
- Le second n’est pas un, mais toute une collection. Tintin et ses aventures autour du monde n’ont pas que bercé une grande partie de mon adolescence. Aujourd’hui encore, je me plonge avec délectation dans les éructations bachibouzoukiennes du Capitaine Haddock!
- Mon livre de chevet actuel n’est autre que la bio de Steve Jobs, icône absolue de l’inventivité. Sa vie se lit comme un roman. Celui qui a révolutionné nos rapports avec le numérique est mon vrai héros des temps modernes.
Voiture du moment: une Lexus qui incarne l’opportunisme nippon.
Idéal masculin: Brad Pitt en Tintin!
Idéal féminin: laissons parler mon côté yang qui aimerait bien faire de la Jolie son ying pour la vie!
Expression créole favorite: Appui su la tête pou voir si la queue i bouge…
Expression française préférée: Menteur comme un soutien-gorge!
Plus belle réplique de film: “Mon plus grand handicap, c’est pas d’être en fauteuil, c’est d’être sans elle.” Philippe (François Cluzet) dans “Intouchables”
Fleur préférée: L’incorrigible romantique ne saurait se passer de sa rose préférée…
Animal de compagnie? Mon chien saucisses, un vrai royal bourbon pour qui j’ai un vrai coup de cœur. C’est mon ami!
Destination de vacances préférée: Maurice, pour cette ambiance si particulière, et nos cousins qui ne savent jamais dire non!
Plat créole préféré: Bâton Mouroung pomme de terre ek sounouk!
Autre plat favori: Cari tangues dans feuille figue ou encore cari baba figue
Boisson favorite: Coca
Sportif préféré: David Ginola… Un incompris, qui est aussi mon ami avec qui j’ai souvent joué au golf
Personnalité préférée: Nelson Mandela pour sa force de caractère et le symbole profond qu’il incarne et incarnera toujours. Une vraie légende!
Série TV culte: True Bloods… Il y a tant de sensibilité derrière cette histoire de vampires…
Mot de la langue française le plus sexy? Ouiiiiiii !
Mot de la langue anglaise le plus sexy? Enjoy!

Vie cachée
Le lieu où vous passez le plus de temps? Au bureau… bien entendu, mais j’aime bien me réfugier, chaque fois que je le peux, dans ma cave transformée en studio d’enregistrement. La musique et la composition de chanson, c’est mon jardin secret!
Si vous rencontrez Dieu, qu’aimeriez-vous qu’il vous dise? Qu’il me rassure surtout! Qu’il me confie qu’il a secrètement caché un bouton reset capable de remettre la terre à l’endroit quand les hommes auront fini de marcher sur la tête!
Votre objet fétiche que vous emmenez partout avec vous? Mon Iphone ! C’est devenu un compagnon de tous les instants. Un fil à la patte certes, mais si utile pour celui qui veut garder un œil et une oreille collée au monde
Pire cauchemar, grosse hantise? Le babouk… J’ai une sainte horreur de ces bestioles. S’il y en un dans la pièce, je me tire! C’est inexplicable, mais c’est comme ça!
La dernière fois que vous avez pleuré? Je ne m’en rappelle plus…
L’événement le plus marquant de votre vie? Je n’ai pas pleuré, mais l’arrivée de mon fils Alexandre a été un vrai moment fort.
L’événement top de ces 10 dernières années: L’arrivée du cinéma numérique qui a complètement bouleversé notre manière de fonctionner : une qualité top, pas de dégradation de l’image dans le temps, facilité de manutention… Nous avons été les premiers à y croire en France. Et durant près de cinq ans, nous avons été les seuls à proposer du cinéma numérique dans l’île!
L’événement flop de ces 10 dernières années: La déroute de l’équipe de France de Football en Afrique du Sud! Une vraie honte…
Né à Sainte-Clotilde, aimerais mourir sur mon île
FOCUS
Très proche de certains milieux musicaux, j'ai souvent recueilli les doléances d'interprètes, mais aussi d'auteurs et compositeurs réunionnais, incapables de se faire entendre lorsqu'il s'agit de réclamer la quote-part de leur travail artistique.
Broyés par un système injuste, les artistes réunionnais ne récoltent, pour la plupart, que des miettes alors même que leurs œuvres sont souvent diffusées sur les radios locales.
J'ai le projet de rassembler toutes les forces vives de la chanson réunionnaise pour qu'enfin elles puissent revendiquer le droit d'exister et d'être rémunérées à leur juste mesure.
C'est un projet qui a pris le temps de mûrir et qui arrive à maturité. J'interpellerai nos députés pour qu'ils fassent imposer un quota de musique créole sur nos radios locales; que ces dernières fassent des déclarations détaillées des œuvres diffusées afin que chacun soit rémunéré au mérite et non plus de façon forfaitaire… C'est une bataille dont la complexité en a rebuté plus d'un. Mais il faut rassembler pour que la musique créole prenne la place qui lui est due.


Photo de Sophie Marceau
Rencontre avec Sophie Marceau lors de sa venue à La Réunion pour la sortie du film La Boum
Photo musique
Ce que je préfère: composer avec mes amis
Photo de mes enfants
Mes deux fils Alexandre et Léo


Frédéric Drotkowski, “Les hommes marchent sur la tête!”


Lundi 25 Mars 2013
Lu 1195 fois



Dans la même rubrique :
< >