People Réunion

Gilles Vaubourg le baroudeur

«Avoir envie!», voilà bien le leitmotiv de Gilles Vaubourg, le directeur de Réunion 1ère. Celui qui admire tant Pierre Desproges en impose d’emblée avec son physique de baroudeur. C’est sans doute pourquoi cet homme a une vraie présence, qui rappelle celle des gens du spectacle, des artistes des acteurs, de celles et ceux qui ont inlassablement et naturellement quelque chose à partager. Chaussé de ses lunettes bleues, il se dévoile, par petites touches successives: affectif lorsqu’il parle de l’adoption de son fils, hilarant lorsqu’il nous décrit ses balades en voiture, avec sa femme et son chien, engagé lorsqu’il référence “J’accuse” de Zola, cultivé et détaché lorsque cet obsédé textuel joue à merveille de l’auto-dérision. Je vous propose de découvrir cette riche personnalité surprenante et détonante, étonnamment bien loin de la bien-pensance environnante, pour qui la productivité et la rentabilité doivent naturellement aller de pair avec l’ardente obligation de résultat. Tout un programme pour le service public, ou pour le public enfin servi?


Gilles Vaubourg le baroudeur
Parcours

Age:  60 ans
Né(e): 05/11/1952   
Marié(e): depuis 18 ans
Enfants:  5
Ecole élémentaire: à Dakar
Collège: en Lorraine
Lycée: Institution Saint-Pierre Fourier de Lunéville 
Diplômes: Licence de journalisme, 
Etudes de droit et d’anglais
Profession actuelle: Directeur de Réunion 1ère. 
“Quel beau métier!” dit-il

Vie privée

Vos relations et amis sont plutôt Aristo, Bobo ou populo: Des relations vraies
 
Vous êtes pour ou contre?
 
La dépénalisation du cannabis? Contre
Les distributeurs de fruits à l’école? Pour
La fessée? Contre

Vie cachée
 
Le lieu où vous passez le plus de temps? A la télévision
Si vous rencontrez Dieu, qu’aimeriez-vous qu’il vous dise? 
Vous voyez, j’existe!
Votre objet fétiche que vous emmenez partout avec vous? 
Mes lunettes bleues
Pire cauchemar, grosse hantise? Un monde sans humour!
La dernière fois que vous avez pleuré? 
Le jour de l’adoption de mon fils il y a 6 ans…
L’événement le plus marquant de votre vie? 
Le jour de ma naissance, ma mère est morte en me mettant au monde…
La naissance de ma fille et l’accueil de mes 3 beaux enfants.
L’événement top de ces 10 dernières années: 
Les réseaux sociaux qui ont permis l’éclosion du printemps arabe par exemple
L’événement flop de ces 10 dernières années: 
Le krach boursier de 2008; le sommet de Rio 
et j’espère qu’il ne faudra pas ajouter l’automne arabe!
Né.. dans les Vosges, dans une vallée des usines de textile…  
Aimerait mourir… EN PAIX


Gilles Vaubourg le baroudeur
Vie intime, culture, vie quotidienne… 

Personnage historique préféré? Zola pour son «J’accuse»,
 c’était la UNE de l’Aurore, c’était l’aube du journalisme
Chanteurs ou compositeurs préférés: 
-Jacques Brel (Incontournable)
-Linda Lemay 
-Puccini
Des livres qui ont marqué votre vie?
-”Le lion” de Joseph Kessel
-”Les conquérants” de Malraux
-”Les poésies” de Rimbaud
Voiture du moment: 
Une Yaris Hybride fabriquée à Valenciennes, 
et une 2CV, rouge comme la Yaris 
Idéal masculin: Un mélange de Yannick Noah pour son élégance, Václav Havel pour son engagement, et Clooney quand il est Ristretto
Idéal féminin: Miss Réunion 2013, évidemment!
Expression créole favorite: «Ah, lamour lé doux dan la caz en paille ek ti famn’ la!»
Expression française préférée: «Hauts les cœurs!»
Plus belle réplique de film: Nobody’s perfect
Fleur préférée: L’orchidée    
Sportif préféré: J’en reste à Zidane par coup de cœur, 
tout en regrettant son coup de tête!
Animal de compagnie
J’aimais beaucoup mon dogue allemand dont la tête dépassait largement de la capote de la 2CV,
nez au vent, sur les routes du Périgord. Par modestie, avec l’âge, nous avons adopté un Teckel!  
Destination de vacances préférée: 
«Le parfait voyageur ne sait où il va» (proverbe chinois). 
J’adore les voyages et tous les continents avec un gros faible 
pour l’Afrique et le Cambodge
Plat créole préféré: Le rougail saucisses
Autre plat favori: 
Le gigot d’agneau de 7 heures et le poulet aux morilles
Boisson favorite: J’ai la passion du vin, je pense être connaisseur…
J’aime tous les vins! Également le rhum et l’eau de Cilaos…     
Personnalité préférée: Simone Veil pour son courage sur l’IVG
face à une assemblée très masculine à l’époque, et Robert Badinter,
parce qu’il a fallu attendre 1981 et l’abolition de la peine de mort
pour mettre fin à l’état sauvage!
Série TV culte: “Plus belle la vie”. J’étais directeur de France 3 à Marseille
quand le feuilleton le plus regardé de la télévision a été produit dans les studios
de France 3 Méditerranée
Mot de la langue française le plus sexy: Désir
Mot de la langue anglaise le plus sexy: French Kiss


Gilles Vaubourg le baroudeur
Vous êtes plutôt… ou plutôt….?
 
Thé ou café? Café
Ying ou yang? Équilibre
Ping ou Pong? J’aime renvoyer la ball
Pepsi ou Coca? Surtout pas!
Mac Do ou Quick? En aucun cas! 
La seule interdiction que je tolèrerais (rires) 
Shop Suey ou bol renversé? Bol renversé
Peinture ou sculpture? Les deux, 
avec une  grande passion pour les arts plastiques 
Slip ou caleçon?  Je ne répondrai 
qu’en présence de ma femme! 
Ciné ou théâtre? Les deux
String ou boxer? Vos questions tournent à l’obsession! 
Plage ou montagne? Je suis un rat des villes qui aime se baigner 
et qui souffre en rando
Pique-nique marmite ou table d’hôte? Table d’hôte
Carte postale ou sms? Sms… 
mais je regrette le temps des cartes postales… 
Bateau ou avion? En tout cas, j’aime voyager!
Sport collectif ou individuel?
Sport Co: Foot, hand, volley et supporter INCONDITIONNEL de l’OM
où Dimitri Payet est le bienvenu!
Salé ou sucré? Hélas les 2!
Fromage ou dessert? Hélas les deux! 
Bar lounge ou boîte de nuit? Plutôt bar lounge à la maison   
Tapas ou barbecue? Les deux 
Lève-tôt ou couche-tard? 
Lève-tôt et couche-tard, hélas! 
Mont-Blanc ou Dupont? 
Je préfère les mots aux stylos…
Lancel ou Vuitton? Ni l’un ni l’autre. 
Même si j’aime la malle du dernier nommé
Homo ou hétéro? Hétéro, et désolé que cette question 
ait de l’importance à vos yeux  
Droitièr(e) ou de gauchèr(e)? 
Droitier, mais ça n’est pas une question politique?


Focus
 
Je pourrais vous parler de mon «besoin d’Afrique»; je suis intarissable à propos de ce continent plein d’énergie en pleine croissance,  si créatif, si jeune,avenir de la planète. Vous parler aussi des génocides que j’ai côtoyés au Cambodge, au Burundi, au Rwanda et de l’Exposition Nationale sur la Déportationque j’avais coordonnée au Trocadéro. Le racisme et les références ethniques me sont  insupportables. A cet égard, je suis touché par le sens magique de l’accueil et du métissage culturel à La Réunion. Puissent les Comoriens et nos compatriotes Mahorais en mesurer eux aussi les heureux effets!



NOB

Lundi 30 Septembre 2013
Lu 624 fois