Evénement

Koh Lanta : Le présumé agresseur se défend et accuse !

Il sort de sa réserve et se défend ! Eddy Guyot, celui que Candide Renard accuse d'agression sexuelle, a choisi de parler et avoue avoir pensé à la mort dans cette tempête médiatique. Il affirme également que la jeune femme a monté toute cette histoire par calcul...


Photo : Capture Twitter TF1
Photo : Capture Twitter TF1
 " Ils m’ont gâché la vie" 
L'homme vient de se livrer à Closer et veut parler. De retour chez lui à Nancy, il assène: " Ils m’ont gâché la vie. Il y a des preuves à ma décharge et j’ai le sentiment qu’ils soutiennent davantage Candide. Ils l’ont accompagnée quand elle est allée porter plainte. Si une maquilleuse du JT de Pernaut accuse un cadreur d’avoir tenté de l’embrasser dans les vestiaires, on arrête le JT le temps de l’enquête ? ».

" Pour les gens, je resterai celui qui a été accusé dans Koh-Lanta "
Eddy Guyot, 33 ans poursuit : "  Je demande réparation. Ma femme est traumatisée : elle est enceinte et elle se réveille toutes les nuits. Aujourd’hui, elle est suivie par une psychologue. Pour ma part, mon image est salie par cette histoire. Pour les gens, je resterai celui qui a été accusé dans Koh-Lanta et, même si je suis blanchi, cela va me poursuivre ».

" j 'ai sérieusement songé à me suicider " 
Il se fait plus grave encore, affirmant dans l'interview : « Quand j’étais seul à l’hôtel, j’ai sérieusement songé à me suicider. Si j’avais eu un couteau, je me serais coupé les veines ».

Dans Télé-Star cette fois, l'homme a délivré sa version des faits :  «  J’ai suivi les policiers, je n’ai même pas attendu que mon avocat arrive pour commencer à m’expliquer. Tous les soirs, j’ai dormi entre un homme et la paroi de la cabane. Candide, elle, était plus loin. Quand les cameramen sont revenus dans la nuit pour nous filmer, je me suis réveillé et Candide était à moitié sur moi. Ça a été filmé et ça me disculpe complètement  ».

Il raconte encore : «  Elle m’accuse de l’avoir embrassée. Elle dit qu’elle a senti ma barbe et que j’ai passé ma main sous son pull. Tout ça est faux.  Je suis forain et, dans le milieu, les gens me connaissent. Et vous pouvez demander à qui voulez, tout le monde vous dira que je suis honnête et que je ne me comporte jamais comme ça.  »

" Je pense qu’elle a fait ça par stratégie "
L'homme veut comprendre et a son analyse de la situation : «  Elle n’a pas mesuré l’ampleur de ses accusations. À mon avis, elle a dû se dire qu’on allait juste me sortir du jeu et qu’elle allait, elle, sauver sa place. Je pense qu’elle a fait ça par stratégie. Elle savait que sa place était en danger au prochain conseil.  ».

Vendredi 18 Mai 2018
NP
Lu 3543 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 1 Octobre 2018 - 15:13 Grand casting : ils recherchent des "cons"