Evénement

La fameuse afghane aux yeux verts sera libérée

Sharbat Gula, la fameuse "petite fille aux yeux verts" dont le portrait avait fait la couverture de "National Géographic" en 1985 a été arrêtée la semaine dernière. Sa notoriété, symbolisant la détresse du peuple afghan dans les années 1980, a pesé pour améliorer son sort.


Capture écran photo Steve McCurry sur National Géographic
Capture écran photo Steve McCurry sur National Géographic
En photographiant Sharbat Gula, Steve McCurry a créé une icône dans les années 1980. La photo de la jeune afghane, aujourd'hui âgée de 44 ans, a fait la couverture de National Géographic en 1985. Elle a été arrêtée la semaine dernière au Pakistan pour possession de documents illégaux. 

Les autorités pakistanaises mènent une politique destinée à renvoyer les quelques 1,6 million d'afghans dans leur pays d’origine depuis 2014. Sharbat Gula a été appréhendée dans le cadre d'une vaste opération qui consiste à éplucher des dizaines de millions de papiers d’identité. En raison de sa notoriété mondiale, acquise grâce à la photo de Steve McCurry, les derniers évènements pourraient améliorer son sort. 

De nombreuses voix s’étaient élevées de par le monde entier pour demander sa libération. Le photographe Steve McCurry avait notamment vivement réagi à l’affaire : "Elle a souffert tout au long de sa vie, et son arrestation est une violation flagrante de ses droits humains." Résultat : le ministre pakistanais de l’Intérieur, Chaudhry Nisar Ali Khan est intervenu. "Je pense que je vais devoir revoir cette affaire, car il s’agit d’une femme et nous devons la considérer sous un angle humanitaire" a-t-il déclaré.

Shrabat Gula devrait être libérée sous caution dans les prochains jours. Mais la fille aux yeux verts n'est pas sortie d'affaire pour autant car les autorités envisagent de la renvoyer dans son pays d'origine. Elle vivait depuis 2002 dans la ville de Peshawar, au nord du Pakistan, avec ses trois enfants. "Mais elle ne veut pas revenir au Afghanistan car son village n'est pas sûr" a déclaré à National Geographic Arshad Yusufzai, un journaliste qui a travaillé comme traducteur pour le célèbre magazine.

La fameuse afghane aux yeux verts sera libérée

Mardi 8 Novembre 2016
Lu 1939 fois