Auto-Moto

Laurent Letourneur, directeur des opérations Jaguar
«Il s’agit de désacraliser la marque»

Il y a quelques semaines, il était dans notre île à la fois pour la présentation officielle de la concession Jaguar chez Kolors Automobiles (Groupe Caillé) à Sainte-Clotilde et pour le lancement de la nouvelle Jaguar XE, le modèle destiné à rendre accessible la mythique marque anglaise.
Et cette première semaine de décembre, c’est le lancement officiel de la nouvelle XF à La Réunion.
Le point avec Laurent Letourneur, directeur des opérations Jaguar et Land Rover France, chargé du développement du réseau et de la gestion des ventes.


Laurent Letourneur, directeur des opérations Jaguar et Land Rover France, était de passage dans l'île
Laurent Letourneur, directeur des opérations Jaguar et Land Rover France, était de passage dans l'île
- Ce n’est pas votre première fois à La Réunion…
- En effet, je suis déjà venu en visiteur, mais c’est la première fois pour Jaguar. Le lancement d’une nouvelle marque est un événement considérable, il était nécessaire pour moi de venir voir les équipes de Kolors Automobiles et aussi de mieux comprendre l’île. Il y a ici des passionnés de belles mécaniques, ce qui est de bon augure pour nos marques.
 
- Les deux marques ont connu une belle croissance l’année dernière dans le monde…
- Oui, environ 100 000 Jaguar et 350 000 Land Rover, c’est une sacrée croissance sur le marché Premium, avec de très bons chiffres en Chine, Asie Pacifique, Europe, et bien entendu aux Etats-Unis. On aimerait une meilleure répartition de nos ventes.
 
- Parlons d’abord de Land Rover…
- Le lancement de l’Evoque en 2011 a été un énorme succès. Son design avant-gardiste a tout de suite plu, ce qui a boosté nos ventes.
La marque Land Rover dispose aujourd’hui de trois piliers:
- l’Evoque
- le Discovery Sport, concurrent direct des Q5, X6,…
- le Discovery qui sera remplacé bientôt
Le design de ces modèles et les nouvelles motorisations ont été très bien accueillis. Nous avons aussi le Defender, pour le côté loisirs.
 
- Et Jaguar ?
- C’est une autre histoire. Le groupe indien Tata a remis la marque tout en haut de l’affiche.
Pour la XE, on est parti d’une page blanche et on a sorti un modèle exceptionnel, avec des moteurs de 163 à 180 ch, consommant moins de 5 litres aux 100, avec émission de 99g de CO2. C’est un modèle destiné à faire du volume avec un tarif à partir de 55 000 euros. La XE concurrence directement les modèles équivalents Audi, BMW, et Mercedes.
La XF a été renouvelée, avec de nouvelles technologies, et un nouveau moteur 3 litres de 306 ch.
Le F-Type est un produit de niche, mais c’est l’essence même de la marque avec son V8 de 550 ch. C’est le nec plus ultra!
Il y a aussi la XJ, une limousine haut de gamme. Et en 2016, il y aura le crossover F-Pace, dévoilé récemment au Salon de Francfort.
En métropole, on a vendu 18 000 Jaguar avec XF, XJ et F-Type. L’arrivée de la XE nous donne un potentiel de 42 000 voitures sur ce marché.
Je précise aussi que la formule Jaguar Care propose l’entretien pendant trois ans avec une garantie kilométrage illimité (hors pièces d’usure).
Avec Jaguar et Land Rover, nous disposons d’une gamme très large, les deux marques doivent fonctionner ensemble.
 
- Les objectifs Jaguar pour La Réunion?
- Aucun objectif de volume, mais avant tout un gros travail de reconnaissance de la marque, il faut la désacraliser. Jaguar est une épicerie fine qu’on souhaite démocratiser. En réalité, notre notoriété est un frein.
Il s’agit de donner de la visibilité à Jaguar et montrer qu’on peut aujourd’hui accéder au mythe Jaguar. Jaguar, c’est une philosophie de vie différente, et c’est désormais une alternative aux trois marques allemandes Audi, BMW et Mercedes, avec le luxe anglais spécifique. 
Les premiers résultats de ventes XE sont prometteurs…
 
Propos recueillis par Aziz Patel
 

Salim Doba, commercial ventes Jaguar et Land Rover, et Grégory Legendre, directeur des opérations Jaguar et Land Rover Réunion
Salim Doba, commercial ventes Jaguar et Land Rover, et Grégory Legendre, directeur des opérations Jaguar et Land Rover Réunion

Laurent Letourneur et François Caillé, le PDG du groupe
Laurent Letourneur et François Caillé, le PDG du groupe

La Jaguar XE, que nous vous présenterons en détails prochainement dans la rubrique Auto
La Jaguar XE, que nous vous présenterons en détails prochainement dans la rubrique Auto


La nouvelle Jaguar XF
La nouvelle Jaguar XF

L'équipe Kolors Automobiles, Salim Doba, Grégory Legendre et Frédéric Métanire, devant les Jaguar XF et XE
L'équipe Kolors Automobiles, Salim Doba, Grégory Legendre et Frédéric Métanire, devant les Jaguar XF et XE

Jeudi 3 Décembre 2015
Lu 343 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 14:07 Trophée de la femme : Les femmes au volant