People Réunion

Le Réunionnais qui veut battre le record du monde de plongeon depuis un hélicoptère

Et si le prochain record du monde de plongeon était détenu par un Réunionnais ? C’est en tout cas le pari que Ludovic Samelor ambitionne de relever en 2018. Né à Sainte-Clotilde, le sportif de 33 ans compte réaliser un plongeon de 62 mètres à partir du Barachois, en sautant d’un hélicoptère.


Le Réunionnais qui veut battre le record du monde de plongeon depuis un hélicoptère

"J’attends encore les autorisations de la mairie, de la préfecture et des pompiers", indique le père de famille qui réside désormais en métropole, à Lyon. Car un tel défi n’est pas sans risques. "C’est comme sauter d’un immeuble de 9 étages", estime-t-il. "Il faut beaucoup de self-control". Il sera vêtu pour l'occasion d’une combinaison neoprène et d’un équipement pour tenir ses genoux. 
  
Voyages aux quatre coins du globe 

Pour Ludovic, c'est dans la piscine du Chaudron que tout commence, à l'âge de 7 ans. "J'ai connu Jean-Denis Numa là-bas, qui a sauté depuis le Barachois il y a plusieurs années. C'est lui qui m'a montré toutes les facettes du plongeon", se souvient-il. 
 
 
Le Réunionnais s'entraîne quotidiennement
Le Réunionnais s'entraîne quotidiennement
Il quitte ensuite La Réunion à l'âge de 16 ans pour voyager et se produire en spectacle dans des parcs d’attractions du monde entier, où il réalise des acrobaties pour impressionner le public. Jusqu'à l’an dernier."J'ai arrêté pour pouvoir me consacrer essentiellement à ce défi", fait savoir le casse-cou, qui s'entraîne tous les jours. Notamment au lac de Tignes, où il a déjà plongé de 50 mètres.

L'actuel record : 58,8 mètres 

"J’aimerais récupérer le record de mon patron, Oliver Favre-Bulle, décédé il y a peu, en son honneur", explique-t-il. Celui qui a succombé à un malaise cardiaque en avril dernier a en effet détenu le record de 1987 à 2015, avec un saut de 53,9 mètres, avant de se faire battre en 2015 par un Suisso-Brésilien, détenteur de l'actuel record (58,8 mètres). Le recordman Laso Schaller est d'ailleurs l'ami de Ludovic. "On discute, il me donne des conseils", confie le Réunionnais. 
 
Après le grand saut, qu'il espère réaliser en mars ou avril, le sportif qui a déjà fait des cascades pour des séries télévisées aimerait reprendre de plus belle ce type d'activités, tout en continuant la photographie, sa deuxième passion. D'autres projets sont également en tête, comme celui de venir avec une équipe d'amis, courant 2018, réaliser des vidéos de plongeons sur plusieurs spots de l'île.  
 
 

Jeudi 20 Juillet 2017
7magazine
Lu 1273 fois