Evénement

Le chirurgien tatouait le foie de ses patients avec ses initiales

Mégalomanie ? Folie ? Un chirurgien britannique est poursuivi pour avoir gravé ses initiales sur le foie de ses patients lors d'opérations !


Photo : illustration
Photo : illustration
Simon Bramhall a reconnu les faits et plaidé coupable d'avoir tatoué le foie de ses patients de ses initiales SB. Deux patients à ce jour ont été identifiés comme victimes, ils seraient les seuls à priori à avoir subi ce traitement aussi inutile que dégradant.

Les faits se sont passés alors que le chirurgien effectuait une transplantation en 2013. Il a avoué avoir réalisé ce tatouage a l'aide d'un laser au gaz argon, un instrument qui permet habituellement d'éviter les hémorragies.
L'une des victimes a pu se rendre compte de ce geste médical insensé lors d'une opération de suivi.

Jeudi 14 Décembre 2017
Chloé Grondin
Lu 11104 fois