Evénement

Le vice-président du MoDem se défend de l'accusation d'exhibition sexuelle

Robert Rochefort risque une grosse amende et pourrait faire l’objet d’une injonction de soins. Il a été arrêté mercredi dans un magasin de bricolage de Vélizy-Villacoublay, dans les Yvelines, pour exhibition sexuelle. Il se défend et revient sur ses aveux.


Le vice-président du MoDem se défend de l'accusation d'exhibition sexuelle
Le vice-président du MoDem a été libéré après sa garde à vue. Robert Rochefort est revenu hier sur ses aveux. Il a déclaré avoir été piégé et menacé. Pourtant, le vigile qui l’a surpris a été ferme dans sa déposition donnant une description détaillée des faits d'exhibitionisme. Durant sa garde à vue, ce député européen aurait reconnu les faits, d’après RTL. 
 
Mais à sa sortie hier, Robert Rochefort serait revenu sur ses déclarations. En précisant qu’il n’aurait pas été libéré si les faits sont véridiques. Sans oublier de marteler le fait qu’il avait seulement été piégé et menacé.
 
Photo : twitter

Samedi 3 Septembre 2016
Lu 86 fois