Evénement

Les Rajoël champions de La Réunion: La régularité a payé

Pour la première de leur histoire, pour la première fois de l'histoire des rallyes à La Réunion, le couple Rajoël, Mamisoa et Muriel, sur leur Honda Civic Type R, remportent le championnat des Rallyes. Le couple nous raconte leur saison.


Le championnat est une épreuve toujours particulière, car longue et reposant sur la solidité de la voiture, sa fiabilité, la résistance de l'équipage, sa régularité... "Je pense sincèrement que nous avons réuni l'ensemble de ces éléments, car faut il rappeler que nous avons démarré la saison sur une sortie de route» dit Mamisoa. La Honda a été entièrement détruite par une autre voiture qui est venue s'y aplatir. 
Personnellement, j'ai été marqué par cet accident qui aurait pu m'être fatal. Mais je crois aussi que c'est là que nous avons continué à forger notre caractère. On a reconstruit une nouvelle voiture, changer de groupe, et espérer que 2013 soit tout simplement la meilleure possible. Elle n'a fait finalement que 5 courses cette année, donc pas tout à fait au point, ce qui laisse entrevoir une belle marge de progression encore." 
L'équipage ne pensait pas particulièrement à des performances à toutes les sorties, surtout qu'il a fallu pendant très longtemps régler la voiture, la faire évoluer, tout en restant le plus possible dans le sillage des ténors. Mais ils n'ont jamais failli à leur réputation de battants.
Les résultats plaident en leur faveur car le Tour Auto du mois de juillet a été particulièrement exceptionnel. Une 2ème place scratch qui leur vaut alors de se mêler directement dans la course pour le championnat. Cette fois, pas de doute, l'ambition était de nouveau légitime.
«On a repris totalement confiance en se disant que si nous avions réussi un tel parcours, c'est qu'il était aussi possible de se montrer régulier. D'ailleurs, la Honda a été presque toujours sur la ligne d'arrivée, ce qui montre sa robustesse. C'est vrai aussi qu'il y a derrière tout cela une équipe d'assistance et des partenaires qui ne ménagent pas leur peine». 
Avant la dernière épreuve de la saison, celle de la Petite Ile, le couple Rajoël pointait encore en 3ème position au classement du championnat. Pas question de penser directement à la couronne, mais l’équipage était suffisamment conscient qu'en donnant tout, il n'y aurait pas de regret sur la ligne d'arrivée. Et c'est un sport où la mécanique est quelque fois capricieuse… Au fil de la course, la Civic Type R est propulsée sur la plus haute marche à deux spéciales de l'arrivée. A égalité de points au final, il a fallu départager les exaequo au goal average.
«Le règlement prévoitx qu'en cas d'égalité, c'est l'équipage qui a réussi le meilleur résultat dans la saison qui est déclaré champion» explique Mamisoa. C'est donc grâce à notre 2ème place au Tour Auto que nous gagnons. Pour la petite histoire, je me souviens avoir tout donné dans la dernière spéciale du Tour Auto pour terminer avec 2 secondes d'avance sur Tony Ricquebourg. Un finish qui nous permet d'être champion aujourd'hui. Mais je ne pouvais le savoir…»  
En tous cas, un comportement qui illustre parfaitement l'état d'esprit de cet équipage, amateur certes, mais capable de se comporter en professionnel responsable, lucide, passionné et qui n'a jamais rien lâché.
Une saison 2013 à marquer d'une belle pierre blanche car la progression  a été très régulière. Il y a eu les trois titres du groupe R qui avaient déjà apporté beaucoup de bonheur à l'équipage. Il y a eu aussi le titre de championne de Muriel chez les copilotes en 2012, doublé d'un titre de vice-champion de La Réunion pour Mamisoa. «En 2011, on était 3ème du championnat, en 2012 on a fini 2ème, et c’est le sacre en 2013! Difficile de faire mieux en terme de progression». 
 


REMERCIEMENTS
 
Comment ne pas associer l'ensemble des partenaires à cette réussite? Ils ont contribué à faire de la Honda une voiture qui gagne sur les routes réunionnaises. Cette reconnaissance devrait porter l'équipe sur la voie royale ces prochaines années. Le couple Rajoël, d'une seule voix, ne manque pas de remerciements à l'égard de tous ceux-là.
«Un très très grand merci au groupe Sogecore, représenté par Amir Meralli Ballou et Arzou Mahamadaly, qui a notamment déclaré dans la presse, sa fierté de travailler avec nous depuis de nombreuses années, et celle à venir. Merci aussi à M. Richard Sam Mine représentant la marque Pokka by Cash Nouveauté, qui a été à nos côtés et qui nous a assuré également de sa fierté d'avoir avancé avec nous. Nous gardons toute sa confiance aussi pour 2014. 
Merci à Marc Vandeghen, notre ingénieur belge d'ELR, qui est venu à plusieurs reprises travailler sur la voiture, et qui nous a été d'un précieux soutien dans les moments difficiles. Merci à  David Vincent Bègue de DJ Carrosserie, qui a fait que la voiture ne passe pas inaperçue dans les parcs et sur les spéciales... On nous a dit souvent que c'est l'une des plus belles. Merci à Joël Technic Auto qui s'est investi énormément, dans tous les sens du terme, pour faire de ces années une totale réussite pour un couronnement en 2013. 
Merci à toute l'équipe d'assistance, David Zaneguy, Cynthia Chane Bon, Gerald Sautron, Patrice Maillot, Pierre Savrimoutou, Alix Técher, et Laurent Daupiard qui ont passé de longues heures et des nuits plutôt courtes pour que la Honda donne le meilleur d'elle-même. Merci à Fabrice Law Pang de T.T.A. et toute son équipe, en particulier Pierre Valcarès, qui nous ont suivi tout au long de la saison». 
Et Mamisoa rajoute: «Merci à ma femme Muriel qui a vécu toutes ces aventures à mes côtés et à nos deux enfants Stéphanie et Mathieu, qui, par leurs seules présences sur les rallyes ou au garage, nous ont pleinement aidé dans cette tache. Merci enfin à tous ceux que nous n’avons pas cités ici, et aussi aux nombreux spectateurs et supporters qui nous ont soutenu d'une façon ou d'une autre et avec qui on partage volontiers ces lauriers».  
 


Mercredi 12 Février 2014
Lu 283 fois