Mec à la Une

Maaz Dhaled, le beau gosse positif

Il a 37 ans le beau Maaz, aussi incroyable que cela puisse paraître… Son secret ? Une hygiène de vie impeccable, des passions, des voyages et un esprit toujours positif !


Maaz Dhaled, le beau gosse positif
12 heures de sport par semaine
« J’ai toujours fait beaucoup plus jeune. Je ne fume pas , ne bois pas , m’alimente bien ». Maaz Dhaled fait effectivement beaucoup de sport, plus de 12 heures par semaine ! De nature hyper active, c’est lui qui le dit, il a fait du football plus jeune, du jijitzu brésilien ensuite avant de se consacrer à sa passion actuelle, la boxe thaï.

Maaz Dhaled, le beau gosse positif

Célibataire, et oui…, il adore également profiter de son île le week-end en allant randonner ou à la plage. La Réunion, il en parle très bien : « je serais heureux aujourd’hui de pouvoir fonder une famille à la Réunion. Notre île est un exemple pour le monde. Il n’y a rien de mieux que de vivre dans une île tropicale en osmose culturelle, un œil sur la mer et l’autre sur la montagne. Quand on a voyagé, on sait qu’il n’y a ça nul par ailleurs sur terre. Ca serait dommage que mes enfants ne puissent grandir sans connaître cette osmose là ».

Passion mode
La vie de Maaz est indissociable de sa passion première, la mode, héritée de son père. En 1996, son papa fondait la marque réunionnaise Rasta Vibration à Saint-Joseph, qui existe toujours. Alors qu’il travaillait dans l’événementiel, en 2006 Maaz revient travailler avec la famille. Sa marque ? « L’esprit de Rasta Vibration est d’être une marque street wear qui défend beaucoup de valeurs positives, le côté rasta culturelle et non cultuelle. Côté peace and love…tout ce qui est positif. On la trouve à Saint-Joseph et elle est revendue dans 15 magasins au travers l’île et sur internet. Ca bouge bien ! ».

Comme si il avait peur de s’ennuyer, le beau gosse vient de se lancer un nouveau défi avec des associés… Une ligne de chicha store, John Slim 974, avec une ouverture à Saint-Denis, à Saint-Paul et dans deux mois à Saint-Pierre. 

 

Maaz Dhaled, le beau gosse positif
Un hommage à son meilleur ami trop tôt disparu
Impossible pour lui, enfin, de ne pas évoquer son meilleur ami trop tôt disparu récemment, Mathieu Kwan-Lam. Ce véritable frère, bien connu des noctambules saint-gillois, était responsable clientèle à la Villa Club.

Maaz lui rend hommage : « Il était connu de par son job mais c’est surtout son aura qui fait de lui un être inoubliable. Un homme toujours souriant avenant, de bonne humeur, qui kiffait sa vie comme personne, qui aimait être entouré de ses potes, partager sa vie ses voyages... Le genre d'ami que tout le monde rêve d'avoir, toujours positif, à te tirer vers le haut...de l'or! C'était un socle pour moi ! Dorénavant je continue à avancer pour lui et pour ceux qui nous ont quittés trop tôt... 
Je suis passionné, en gardant toujours en tête les valeurs et les principes qui m'ont été inculqués, en essayant de les propager autour de moi et en souriant éternellement à la vie. Il en serait fier je pense!
».

Maaz Dhaled, le beau gosse positif

Maaz Dhaled, le beau gosse positif


Dans sa boutique John Slim 974
Dans sa boutique John Slim 974

Jeudi 22 Juin 2017
Chloé Grondin
Lu 16252 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Octobre 2017 - 10:54 Tony Janson : une leçon de courage