People Réunion

Manu Payet : l'enfant prodige se produit pour la première fois sur son île

"Niveau de stress 8000", Manu revient au pays rempli d'émotions et espère remporter l'adhésion des siens.C'est la première fois que Manu Payet se produit à La Réunion avec un spectacle à lui. Et la pression est au rendez-vous.



Si les 900 spectateurs du Théâtre Champ Fleuri ont été conquis mercredi soir, le stress est omniprésent pour le comédien, qui joue au Téat plein air de Saint-Gilles ce soir et demain, samedi 28 avril. Ce spectacle, il l'a déjà joué à Paris, mais il l'a adapté pour La Réunion. 

"Emmanuel" c'est son histoire, bourrée d'anecdotes cocasses. C'est aussi l'histoire de quelqu'un qui grandit, qui vieillit et qui garde à l'esprit le temps qui passe et que finalement, tout le monde meurt, à un moment. 

Si Manu devait donner un conseil à la jeunesse, ce serait de foncer d'abord, et réfléchir après. Il estime avoir eu beaucoup de chance qu'on vienne le chercher, et avec le recul, il sait qu'il n'aurait jamais osé, s'il avait commencé par prendre conscience de ce qu'il était en train d'accomplir. Il conseille aux jeunes de ne pas hésiter à partir ("de préférence en été", humour oblige). 

Un peu de La Réunion dans ses tournées 

Ses tournées en métropole lui ont permis de sillonner les régions tout en donnant envie à ceux qui viennent à ses spectacles, de découvrir la sienne, et il en est très heureux.  

Parmi ses expériences à travers les différents médias depuis l'époque d'NRJ Réunion sur la fréquence 100 FM, celle qui lui offre un retour immédiat sur l'énergie investie, c'est la scène, avec une émotion sans comparaison. En plus, il faut dire que Manu n'aime pas beaucoup l'autorité, et là où il se sent le mieux, c'est quand il décide par lui même, sans qu'on ne lui dicte sa conduite. 
 
Les souvenirs qui l'ont marqué, il y en a pas mal... Être à l'affiche dans Paris et voir son nom sur la façade de l'Olympia, son tournage à New-York, Partager l'écran avec Depardieu, présenter la 43ème cérémonie des César. 
Des projets, il en a tout autant : le tournage du long-métrage "Smiley" à la mi-juin, la sortie le 4 juillet de "Budapest", comédie de Xavier Gens dans laquelle il joue aux côtés de Monsieur Poulpe et Jonathan Cohen, et aussi des projets encore au stade de l'écriture.
 
 

Manu Payet : l'enfant prodige se produit pour la première fois sur son île

Vendredi 27 Avril 2018
NP
Lu 451 fois



Dans la même rubrique :
< >