Evénement

Marathon International de Maurice
Le Kénya et La Réunion en l'air!



Avec 32 nations engagées, le Marathon de Maurice a confirmé plus que jamais son label «International», lors d'une 7ème édition remportée haut la main par le Kényan Albert Kangor, tandis que la Mauricienne Sophie Laplane s'offre la victoire chez les dames. La Réunion s'est illustrée sur le semi-marathon et les 10 km, avec François Lebon, Isabelle Laude, Arnaud Moël et Eugénie Mareux comme chefs de file.


Départ du marathon à Saint-Félix, à 6h 30 du matin...
Départ du marathon à Saint-Félix, à 6h 30 du matin...

Le Kényan Albert Kangor était venu dans la ferme attention de se succéder à lui-même et de battre son record de l'an dernier. Il gagne son premier pari, à l'issue d'un cavalier seul sur les routes côtières du Sud de l'île, à partir de Saint-Félix et en passant par Riambel, Bel Ombre, Baie du Cap, le Morne et arrivée à Saint-Félix.

Il échoue dans sa tentative de record, fasse à un capricieux vent qui a d'ailleurs empêché tous les concurrents de réaliser un chrono. Le Kényan «perd» ainsi 14 minutes par rapport à son temps de 2015. Il a néanmoins gardé le sourire dans l'ambiance de fête à l'arrivée à Saint-Félix. L'Allemand Jochen Jacoby et le Mauricien Harris Khelawon sont ses dauphins.

Par contre la Mauricienne Sophie Laplane, avec un chrono de 3h 28' 20'', parvient à faire mieux que Angélique Rabie qui avait couru en 3h 33' 37'' en 2015. Elle est arrivée tellement «vite» que la plupart des photographes l'ont ratée sur la ligne d'arrivée. Comme Albert Kangor, la marathonienne de l'île-sœur, a mené le bal. Bizarrement, pas de Réunionnais recensés sur ces 42,195 km, à l'image de François Lebon, le champion en titre. On va en parler justement.


Les champions Eugénie Mareux, Isabelle Laude et François Lebon, entourés de Frédéric Ducheman et de Marlène Chane See Chu. Blessée, cette dernière a renoncé à l'épreuve
Les champions Eugénie Mareux, Isabelle Laude et François Lebon, entourés de Frédéric Ducheman et de Marlène Chane See Chu. Blessée, cette dernière a renoncé à l'épreuve

Lebon, Laude, Moël, Mareux: quatuor gagnant

François Lebon avait des fourmilles dans les jambes et l'avait manifesté à plusieurs reprises. Fort de son succès dans le championnat de La Réunion 15 jours auparavant, on aurait pu penser que le Saint-Marien allait partir prudemment. Que nenni, car une fois le départ donné, il est parti en boulet de canon, visiblement à la recherche d'un temps de référence tournant autour de 1h 08'.
«J'avais envie de me faire plaisir, j'avais bien récupéré et malgré le vent j'ai tenté le banco. Personne ne s'est accroché et c'est dommage. Cela m'aurait peut-être permis d'aller encore plus vite », racontait-il après-coup. Son temps: 1h 12' 25'', auquel on pourrait soustraire quelques 3 ou 4 minutes, compte-tenu de ce sacré vent venu du large. A ses trousses, le militaire du 2ème RPIMA Kévin Lallemand également bien en jambes, et qui sera son dauphin. Kévin Lallemand concède un peu plus de 6 minutes à son compatriote.

Cerise sur le gâteau: la première féminine n'est autre que Isabelle Laude, la compagne de François Lebon. L'athlète du CA Plaine des Cafres a elle aussi dominé le semi-marathon de la tête et des épaules. Sous le coup de l'émotion, elle est accueillie par François Lebon, tous les deux sous les feux des caméras et des photographes, avec un petit bisou à la clé.

C'était bien l'année des Réunionnais, puisque Arnaud Moël (Entente du Nord) et Eugénie Mareux (CAPC - 4ème au général), remportaient facilement les 10 km de cette matinée dominicale. Lui a bouclé son périple en 35' 43'' et elle en  42' 12''. Il faut aussi saluer la performance des trois handi-sportifs de notre île encadrés par Annie Amacouty, et qui ont été chaleureusement applaudis, à savoir: Lino Razolonirina, Jérémy Letandine et Arnaud Huguet.

Reportage Roland Chane


Briefing au Tamassa où l'on commence à se mettre vraiment dans le bain
Briefing au Tamassa où l'on commence à se mettre vraiment dans le bain

Patricia Terkuil est arrivée en retard sur la ligne de départ. Elle a remonté plein de monde pour finalement prendre la deuxième place du semi-marathon, derrière Isabelle Laude. Bravo Madame!
Patricia Terkuil est arrivée en retard sur la ligne de départ. Elle a remonté plein de monde pour finalement prendre la deuxième place du semi-marathon, derrière Isabelle Laude. Bravo Madame!

L'Afrique du Sud bien présente pour cette édition...
L'Afrique du Sud bien présente pour cette édition...

Kévin Lallemand s'offre un petit rafraîchissement. François est devant, et il est pour le moment en deuxième position...
Kévin Lallemand s'offre un petit rafraîchissement. François est devant, et il est pour le moment en deuxième position...


Isabelle Laude sous le coup de l'émotion à son arrivée victorieuse à Saint-Félix, en compagnie de Armand Sautron, l'organisateur-coureur
Isabelle Laude sous le coup de l'émotion à son arrivée victorieuse à Saint-Félix, en compagnie de Armand Sautron, l'organisateur-coureur



François Lebon et Isabelle Laude, le couple gagnant du semi-marathon
François Lebon et Isabelle Laude, le couple gagnant du semi-marathon

Delphine Dérand (AC Saint-Paul) et Eugénie Mareux (CA Plaine des Cafres): la confiance est de mise sur la ligne de départ
Delphine Dérand (AC Saint-Paul) et Eugénie Mareux (CA Plaine des Cafres): la confiance est de mise sur la ligne de départ

Fier de porter les couleurs de la Chine!
Fier de porter les couleurs de la Chine!

Maloya à la chinoise

Ce que l'on retient de ce Marathon International: la convivialité et la chaude ambiance à Saint-Félix, lieu de toutes les arrivées et de remise de récompenses. Pour faire monter la pression, il fallait compter sur la délégation chinoise, la plus importante après celle des locaux: ils ont arboré fièrement leur drapeau, chanté et dansé le maloya avec tous les autres participants.
Les Allemands et les Suisses n'étaient d'ailleurs pas en reste dans ce genre d'exercices. «Notre satisfaction, c'est de voir tous ces gens heureux et surtout qu'il y a maintenant plein de pays qui s'intéressent à notre marathon. On va donc continuer dans ce sens, en sachant que l'on peut toujours s'améliorer dans une telle organisation» conclut Albert d'Unienville , le référent événementiel de LUX Resorts, au sein d'une équipe qui gagne, composée, entre autres, de Frédéric Robert , d'Armand Sautron et de Richard d'Arafat.

 


Encore quelques foulées et Arnaud Moël (Entente du Nord) remporte les 10 km
Encore quelques foulées et Arnaud Moël (Entente du Nord) remporte les 10 km

Bleu-blanc-rouge, la France était bel et bien présente au Marathon de Maurice...
Bleu-blanc-rouge, la France était bel et bien présente au Marathon de Maurice...

Le comédien de Saint-Denis Lino Razolonirina termine ses 10 km
Le comédien de Saint-Denis Lino Razolonirina termine ses 10 km

Zhang Qing, qui vient de Chengdu (Chine), a donné une belle image de joie de vivre. Elle a couru et est arrivée fièrement avec son drapeau et elle a aussi dansé le maloya. Congratulations!
Zhang Qing, qui vient de Chengdu (Chine), a donné une belle image de joie de vivre. Elle a couru et est arrivée fièrement avec son drapeau et elle a aussi dansé le maloya. Congratulations!

Le Réunionnais  handi-sportif Arnaud Huguet, bien escorté pour boucler ses derniers mètres
Le Réunionnais handi-sportif Arnaud Huguet, bien escorté pour boucler ses derniers mètres

Eugénie Mareux remporte les 10 km de cette matinée dominicale du côté de Saint-Félix
Eugénie Mareux remporte les 10 km de cette matinée dominicale du côté de Saint-Félix

Un «Lux» que de courir ce Marathon International ? Eux, s'en souviendront.
Un «Lux» que de courir ce Marathon International ? Eux, s'en souviendront.

L'Afrique du Sud presque au grand complet
L'Afrique du Sud presque au grand complet

Toutes les photos dans l'album ci-dessous!


Dimanche 31 Juillet 2016
Lu 726 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Février 2018 - 16:27 Une île réservée aux femmes en vacances