People International

Marie Lauret-Stepler : championne inter régionale de Pole Dance Outremer

Des passions Marie Lauret-Stepler en a, et de très variées... Entre les tortues marines et sa barre de pole dance, la belle vit à fond et peut savourer son tout nouveau titre de championne inter régionale de Pole Dance Outremer.


A tout juste 37 ans, Marie Lauret-Stepler n'arrête pas... Diplômée dans le secteur de l'environnement, elle a un Master en biologie, elle travaille aujourd'hui à Kelonia. Dans la célèbre ferme qui abrite les tortues à Saint-Leu, elle est en charge de la sensibilisation des scolaires : un métier qui la passionne...

Lorsqu'elle n'est pas au bord des bassins ou sur la plage, Marie rejoint la salle de danse ou la salle de sport. Depuis 10 ans, elle consacre une grande partie de son temps à la danse contemporaine - elle se produit dans une troupe de cabaret - et depuis 2012 à la pole dance.

La belle peut ainsi passer plus de 15 heures par semaine sur sa barre ! Très enjouée, elle évoque son sport : " La pole dance, je suis tombée dessus par hasard sur YouTube. J'ai tout de suite adhéré à ce mélange d'acrobatie et de danse. En pole, il y a enormement de styles différents. Quand j'ai su en 2012 qu'une école ouvrait à La Réunion, je me suis précipitée.". Aujourd'hui Marie dispense des cours et transmet sa passion. 

Douée, elle l'est c'est indéniable, même si modeste elle avoue : " je m'en sors bien ! ". Marie Lauret-Stepler vient de remporter le championnat inter régionale de Pole Dance Outremer. Elle s'envolera en octobre pour Paris afin d'affronter les 2 autres gagnantes régionales ( région Nord et Sud). Elle le sait, il va falloir s'entrainer : " J'ai de la pression. Le niveau est très très bon. Dès que j'ai du temps libre je pole et je danse tout en travaillant ma souplesse".

Où est posée la barre favorite de notre championne régionale? " J'ai une barre au milieu de mon tout petit salon mais je préfère être dans une salle avec de la hauteur. En compétition la barre peut monter jusqu'à 3,50m".

Une vraie prouesse sportive et un régal pour les yeux dans les décors naturels de La Réunion...










Vendredi 22 Juin 2018
Chloé Grondin
Lu 5242 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Juillet 2018 - 17:47 Décès tragique du père d'Alain Ramanisum