Auto-Moto

Mitsubishi Outlander PHEV: un hybride confirmé

C’est le premier SUV hybride rechargeable, Mitsubishi a mis 7 ans pour
le mettre au point, et le résultat technologique est avant-gardiste. D’ici 2020, le constructeur compte vendre 20% de sa production en hybride.

PHEV comme Plug-in Hybrid Electric Vehicle, ce qui signifie que la batterie du véhicule peut se recharger en roulant et sur secteur. Un chargement en 5 heures sur une prise normale, et en 30 minutes sur les bornes spécifiques, 17 bornes étant déjà installées dans l’île.
La Mitsubishi Outlander PHEV est un véhicule à quatre roues motrices avec deux moteurs électriques (un à l’avant, un à l’arrière, de 82 chevaux chacun), et d’un moteur essence 2l de 121 chevaux, l’ensemble développant une puissance maximale de 204 chevaux.
En mode 100% électrique, on peut rouler jusqu’à 120 km/h (autonomie d’environ 50 km). En mode Série Hybrid, le moteur thermique recharge les batteries, et en mode parallèle, le moteur entraîne les roues avant. Les batteries se rechargent lors des décélérations et des freinages, l’intensité de la récupération d’énergie étant réglable sur 6 niveaux par le biais de palettes au volant.
San entrer dans les détails techniques, je dirai qu’on s’habitue rapidement à la conduite de ce PHEV grâce aux témoins montrant la charge ou pas de la batterie. Pas de boîte de vitesses, mais un sélecteur doté d’une position B, tout se fait électroniquement. En conduisant de manière intelligente et sans forcer, Mitsubishi annonce une autonomie de plus de 800 km.
Côté look, le PHEV ressemble à l’Outlander classique, hormis la calandre et le bouclier à l’avant, les feux à leds à l’arrrière, les logos PHEV, et la trappe supplémentaire pour les prises de recharge.
L’intérieur ne change pas non plus, la finition est à la hauteur. On est bien assis sur les sièges en cuir, la planche de bord est spécifique avec beaucoup de bleu et des infos spécifiques sur la charge et la décharge. Bonne habitabilité, grand coffre (à ouverture et fermeture électrique), toit ouvrant et un équipement très complet. Citons juste le système audio avec 9 haut-parleurs, le régulateur de vitesses adaptatif, la caméra de recul, l’alarme de franchissement de ligne, le système anti-collision sous 30 km/h, …
Grâce à une application smartphone connectée en wifi, on peut suivre la recharge de la batterie et programmer la climatisation!
On se sent bien au volant de cet Outlander PHEV. Beaucoup de silence, moteur électrique oblige, intervention du moteur essence quand il est sollicité, freinage efficace, tenue de route correcte, reprises raisonnables sans plus. L’amortissement est moyen en revanche, et la voiture consomme un peu si vous roulez vite.
Il faut bien reconnaître que cet Outlander PHEV dispose d’une technologie avancée et tendance, le respect de l’environnement étant devenu une priorité. Reste le tarif (56 900 euros, avec toutefois un bonus de 4 000 euros) qui ne met pas l’auto à la portée de tous. Si vous cherchez un grand 4x4 non polluant, bien équipé et branché, le Mitsu Outlander PHEV, élu Voiture de l’Année 2014 au Japon, est fait pour vous.
A.P.




Mardi 12 Août 2014
Lu 219 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 14:07 Trophée de la femme : Les femmes au volant