Culture

Musique, danse et cirque au programme du Békali 2017

Permettre à des artistes amateurs confirmés de prendre leur envol et de se professionnaliser. Tel est l’objectif du dispositif Békali, créé en 2011 à l’initiative du TCO, en partenariat avec les trois salles de spectacle vivant de l’Ouest : Léspas, le Kabardock et le Séchoir. Un dispositif dont l'édition 2017 a été présentée ce lundi après-midi, en présence des directeurs des trois établissements.


Le groupe Tapkal en pleine répétition, au Kabardock
Le groupe Tapkal en pleine répétition, au Kabardock

" Il s’agit d’une mutualisation de moyens et de réseaux ", explique Patricia Hoarau, vice-présidente du TCO déléguée à la culture, l’intercommunalité apportant son soutien financier. Les artistes sélectionnés bénéficient ainsi d’apports en coproduction, d’un accueil en résidence dans les salles du réseau, d’un accompagnement technique et d’un soutien à la diffusion. 

" Travailler ensemble ça nous met en mouvement, ça nous oblige à 'reréfléchir' nos relations avec les artistes parce qu'on n'a pas forcément, chaque lieu, les mêmes manières de travailler ", estime Stéphanie Bulleteau, la directrice du Séchoir. " Et mettre tout ça en partage c'est enrichissant pour nous et pour les équipes ", se réjouit-elle. 
  
"Une super opportunité" 

" Les trois salles s’accordent sur les trois équipes à soutenir chaque année sur la base de deux critères principaux : l’équipe doit déjà se produire sur des scènes locales, et le projet doit être de qualité et innovant " , précise Patricia Hoarau. C’est ainsi qu’ont déjà pu voir émerger pas moins de vingt-et-une créations originales, dont Gren Semé, la Konpani Soul City ou encore Zanmari Baré. 
  
Pour cette édition 2017, musique, danse et cirque sont au programme. La musique avec l’afro-blues-créole du groupe Tapkal, composé notamment de Sami Pageaux-Waro et d'Ananda Devi Peters, dont les chansons sont empreintes de voyages et de mysticisme. La danse avec la compagnie Danses en l’R, regroupant trois jeunes danseurs-chorégraphes, dont le projet commun se nomme " Quelques phrases d’accroches ". Et le cirque avec "Crac",  présenté par un quatuor issu de la compagnie Cirké Craké. 

" Le Békali s'est avéré être pour nous très positif, c’est une super opportunité", confie Tokie Ramarohetra, l’un des artistes de ce cirque qu’il préfère qualifier de "comédie musicale". Trois autres équipes auront elles aussi cette chance l'année prochaine. L’appel à candidatures pour l’édition 2018 est d'ailleurs déjà lancé. Les intéressés ont jusqu'au 15 novembre pour soumettre leur projet aux salles de l'Ouest. Toutes les disciplines artistiques sont les bienvenues. À bon entendeur…  

--- 
Tapkal : Le 28 octobre au Kabardock, le 17 novembre au Séchoir Piton et le 18 novembre à Léspas 
Danses en l'R : Le 3 novembre à Lespas, le 1er décembre au Séchoir Piton 
CRAC : Le 15 décembre au Séchoir Piton, le 22 février au Kabardock et le 6 mars à Léspas

CRAC, le projet de la compagnie Cirké Craké

CRAC, le projet de la compagnie Cirké Craké
CRAC, le projet de la compagnie Cirké Craké
 
 
 
"Quelques phrases d'accroche", présenté par la Cie Danses en l'R
"Quelques phrases d'accroche", présenté par la Cie Danses en l'R

Mardi 10 Octobre 2017
Chloé Grondin
Lu 752 fois



Dans la même rubrique :
< >