Auto-Moto

Nissan Note 2: une bien meilleure note…

Lancée il y a quelques mois, la Nissan Note deuxième génération a évolué à tous les niveaux. Ne l’appelez plus minispace, la Note est une citadine qui entend jouer les trouble-fêtes.
Question dimensions, la nouvelle Note, qui a repris la plate-forme de la Micra, conserve le même gabarit que la précédente. En revanche, le style a changé, et la ligne est plus dynamique. Calandre dans le prolongement des gros blocs optiques, feux arrières plus grands, ailes plus tendues, voilà pour les détails esthétiques différents.
L’intérieur est accueillant avec des sièges en tissu confortables, une jolie planche de bord, et une bonne habitabilité. Il y a de la place à l’arrière, la garde au toit est haute, et on dispose de deux boîtes à gants. Le coffre, même s’il comporte deux niveaux, dispose d’un volume limité mais d’un seuil de chargement bas.
L’équipement de la Note 2 est à la hausse par rapport à sa devancière, avec dès la version de base l’ESP, les airbags rideaux, la climatisation, les vitres électriques, la radio CD avec Bluetooth et USB,… Sur la version supérieure, on trouve des feux et des essuie-glaces automatiques, l’accès et le démarrage mains libres, le toit vitré, les sièges en cuir, les vitres arrière surteintées,…
Dès les deuxième niveau de finition, la Note 2 propose le système Safety Shield qui offre plusieurs fonctions de vision augmentée grâce à une caméra implantée sur le hayon. Le conducteur est ainsi alerté sur les angles morts, sur le franchissement de lignes blanches et sur les obstacles éventuels en marche arrière. Autre système, l’AVM-Vision 360°, lequel grâce à trois autres caméras (sur la calandre et au niveau des rétroviseurs) permet d’avoir une vue aérienne du véhicule, le tout étant visible sur l’écran tactile placée sur la console centrale. Par ailleurs, sur cet écran, l’ordinateur de bord propose plusieurs fonctions.
Côté motorisations, la Note 2 est proposée en deux essence trois cylindres 1,2l de 80 et de 98 chevaux, et un diesel 1,5 dCi de 90 chevaux (que nous avons essayé). C’est une boîte manuelle à 5 rapports qui équipe la Note, sauf la version 98 chevaux, animée par un CVT (boîte automatique à variation continue). Tous les moteurs sont dotés du système Start&Stop, et un mode Eco (qu’on active par un bouton place près du levier de vitesses) permet une conduite plus sobre.
En ville, son terrain de prédilection, la Note 2 assure, car maniable, braquant bien, et facile à garer. Sur la route, le comportement est sain, la tenue de route est bonne. Les reprises sont un peu poussives, de même en côte, elle paresse un peu. Le confort est de bon niveau.
La Note 2 a réussi son évolution, elle peut désormais concurrencer les véhicules du segment B (Clio, C3, 208, Fiesta,…). Commercialisée par la Sogecore à partir de 15 800 euros, elle vient compléter la gamme Nissan.
A.P.




Mercredi 13 Août 2014
Lu 315 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 14:07 Trophée de la femme : Les femmes au volant