Auto-Moto

Nouveau VW Tiguan: la star du segment se bonifie

Le nouveau Tiguan a fait son apparition en 2016, et neuf ans après la première génération qui a connu un énorme engouement (plus de 2,6 millions d’exemplaires vendus dans le monde!). Volkswagen entend bien continuer sur la voie du succès…


"Essayez-la sur tous les terrains" dit le slogan pour ce Tiguan nouvelle génération
"Essayez-la sur tous les terrains" dit le slogan pour ce Tiguan nouvelle génération
Le constructeur allemand a pris son temps avant de changer son Tiguan star, mais après tout pourquoi se presser puisque le Tiguan se vendait toujours aussi bien jusqu’en 2015. Mais face à une concurrence de plus en plus active et de plus en plus nombreuse sur ce segment des SUV compacts, il fallait réagir afin de rester l’une des références du marché.
 
Basé sur la plateforme modulaire à moteur transversal (MQB) semblable à celle de la Golf, de l’Audi A3 ou de la Seat Leon, le Tiguan est plus long de 6 cm (4,48 m), plus large de 3 cm (1,84 m), et moins haut de 3 cm que le modèle précédent, avec un empattement allongé (+ 8 cm). Ce qui profite à l’habitabilité et au volume du coffre à double plancher (de 615 à 1655 dm3, soit +145 dm3). Le siège passager est rabattable entièrement, et les sièges arrière individuels sont inclinables et réglables en profondeur.

Un profil imposant...
Un profil imposant...
Un look plus dynamique

Esthétiquement, le nouveau design n’est pas révolutionnaire certes, mais il est moderne, imposant, et consensuel. Si on entre dans les détails, on constate pas mal d’évolutions, avec notamment un capot nervuré, une ligne de caisse intégrant les poignées, des passages de roues plus marqués, des barres de toit chromés (à partir du deuxième niveau), des feux avant effilés, des phares à LED adaptatifs, un arrière plus classique mais dynamique.   

A l’intérieur, on retrouve la légendaire sobriété allemande, avec une touche de modernité. On est assis haut (la garde au toit a été améliorée de 3 cm), la planche de bord est orientée vers le conducteur, soulignons la qualité des matériaux. Sur la console centrale, on trouve un sélecteur multifonction du profil de conduite de la nouvelle boîte “4Motion Active Control”, un système qui s’adapte automatiquement aux conditions routières.

L’écran central de notre voiture d’essai n’était pas très grand. En fait, il y a trois tailles d’écran tactile et l’affichage tête haute est en option. En face du conducteur, entre le compte-tours et le compteur, on trouve l’Active Info Display, un écran couleur haute résolution avec plein d’infos qui s’affichent (vitesse, panneaux de signalisation, systèmes d’assistance à la conduite, navigation, messages d’avertissement,…

Une nouvelle vie pour le Tiguan
Une nouvelle vie pour le Tiguan
Trois finitions

Le nouveau Tiguan bénéficie d’un équipement complet, en progression en fonction des trois finitions:
  • Trendline (à partir de 32 190 euros)
  • Confortline (à partir de 35 190 euros)
  • Carat (à partir de 42 990 euros)
Le nouveau Tiguan dispose de 2% d’avantages client par rapport à l’ancien” précise Yannick Nobilet, le directeur de la marque chez Cotrans Automobiles.
 
Dès la finition Trendline, on dispose de la climatisation manuelle, du régulateur de vitesse, du détecteur de fatigue, du Front Assist + freinage anti-collision, de l’airbag genoux conducteur, du Dynamic Lane Assist, du détecteur de pluie et de luminosité, du volant multifonctions en cuir,…
 
La Confortline a les radars avant et arrière, le Park Assist, la caméra de recul, la clim’ automatique, le coffre modulable, l’ordinateur de bord couleur «Premium»,…
 
Et sur la Carat, à noter notamment le régulateur de vitesse adaptatif, le toit ouvrant panoramique, les sièges avant Sport, la Navigation Discover Media, etc…
 
Volkswagen n’a pas lésiné sur la sécurité, équipant son Tiguan de plusieurs dispositifs: capot-moteur actif (le capot se soulève quand on percute quelqu’un), le détecteur de piétons à l’aide d’une caméra, le Lane Assist (maintien de la trajectoire),…

Un SUV polyvalent
 
Le nouveau Tiguan est disponible en moteurs essence (TSI 125 et 150 ch, et TSI 4Motion de 150 et 180 ch), et diesel (TDI 115 et 150 ch et TDI 4Motion 150, 190 et 240 ch), certaines motorisations n’étant pas encore arrivées chez Cotrans Automobiles. Une version hybride fera son apparition courant 2017.
 
C’est la version TDI 150 ch, boîte manuelle 6 rapports, que nous avons pu essayer. Souple, confortable, doté d’une direction précise, d’un freinage efficace, le Tiguan ne déçoit pas. Une auto polyvalente, tout-terrain, à l’aise en ville, sur grande route, sur route de montagne. Il est aussi agile en version 4x4 sur terrains difficiles nous ont dit ceux qui ont pu le tester dans ces conditions.  
 
Plus de séduction, plus d’habitabilité, plus d’équipement, plus de moteurs, Volkswagen ne voulait pas se rater avec cette deuxième génération, le challenge est relevé. Même si les tarifs demeurent élevés, qualité oblige, le Tiguan demeure une référence…
 
A.P .
 


Une planche de bord bien agencée
Une planche de bord bien agencée


Un écran central multi-fonctions
Un écran central multi-fonctions






Objectif: faire aussi bien sinon mieux que la première génération
Objectif: faire aussi bien sinon mieux que la première génération









Dimanche 5 Février 2017
Lu 284 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 14:07 Trophée de la femme : Les femmes au volant