Evénement

Nu sur Facebook pour dénoncer sa banque

Daniel Cavert est maintenant sur la paille après s’être battu pendant huit ans pour son magasin de motos situé à Guéret, dans la Creuse. Après avoir subi 18 mois d’un redressement judiciaire, une liquidation judiciaire lui a ensuite tout pris. Il a posé nu, pour mieux illustrer ce qui lui arrive!


Son appel a été entendu sur Facebook, où il a posté ses photos. En touchant 4 millions d’internautes. "Je n’ai pas contacté le site "Jacquie et Michel"… mais grâce à la Banque Populaire de Guéret, pour moi le résultat est le même… JE ME SUIS FAIT "BAIS*R ", ET JE ME RETROUVE "À POIL"!!!". Ces mots crus exprime la colère d’André Cavert, revendeur de motos dans le Creuse et où il explique pourquoi il a tout perdu, à 59 ans.

Après avoir géré son commerce et cotisé pendant 35 ans, il n’a même pas droit au chômage. L’histoire a commencé il y a 10 ans, quand il a changé de banque. Il a ouvert un compte professionnel à La Banque Populaire de Guéret avec des bilans financiers positifs. Daniel a du patrimoine immobilier, et "zéro euro de crédit" explique LCI.

Son monde bascule en 2008 quand sa banque lui supprime son autorisation, s'en suit un cercle vicieux infernal. Daniel a galéré entre médiations et le montage de 190 pages de dossiers pour assigner sa banque avec l’aide d’un avocat réputé. Entre temps, sa banque a clôturé son compte et il est obligé de se lancer dans une procédure de redressement judiciaire. "Je suis victime d’une justice à deux vitesses : d’un côté, je fais face à un redressement judiciaire qui va très vite. Et de l’autre, je suis en conflit avec la banque, dont l’issue pourrait me sauver, mais qui traîne." déplore t-il.

 Cette histoire lui a fait perdre son magasin, sa femme et sa vie. Le liquidateur est venu faire changer les serrures de son magasin. Avant de partir, Daniel a eu l’idée de ce geste désespéré sur Facebook. 

Mercredi 19 Octobre 2016
Lu 712 fois