Evénement

Royal Raid: Simon Desveaux et Marcelle Puy s'offrent la 11ème édition.


Pionnier du trail à Maurice, le Royal Raid a rassemblé quelques 1200 participants pour une 11ème édition à tout point réussi. Les Réunionnais étaient en force, notamment sur le 80 km et le 35 km, où Marcelle Puy et Didier Barret se sont respectivement illustrés. Sur l'ensemble des trois épreuves, la lutte s'est résumée en une confrontation entre les deux îles sœurs. Simon Desveaux monte sur la plus haute marche du podium des 80 km pour la deuxième fois de sa carrière.


Une grande fête sportive pour le Royal Raid qui fidélise de plus en plus les Réunionnais.
Une grande fête sportive pour le Royal Raid qui fidélise de plus en plus les Réunionnais.
Le Royal Raid a fait son bonhomme de chemin et a donc bien grandi. On se souvient d'un Albert d'Unienvielle se rendant à la Réunion pour promouvoir « sa » course, devenue au fil des ans une référence en la matière. Aujourd'hui l'affaire est entendue, les Réunionnais sont désormais fidèles à cette escapade hors des sentiers battus : le paysage est tout simplement magnifique et malgré les petits bobos et les aléas de la compétition, ils gardent le sourire et ramènent à chaque fois des souvenirs inoubliables. La traversée du Domaine du Yemen, de la Rivière Noire, la montée du Parakeet et l'arrivée sur le site de Tamassa à Bel Ombre font indéniablement partie de ces instants gravés dans la mémoire des participants.
 
La Réunion très sollicitée.
 
Le Mauricien Simon Desveaux et Marcelle Puy sont les deux grands vainqueurs de l'épreuve-reine des 80 km. Le premier nommé est resté en contact avec le Petit-Ilois Johnny Olivar et le Cafriplainois Jeannick Séry avant de prendre les devants. «Tout s'est joué au 7ème km où je suis parti. J'étais bien, ce parcours de côte et de descente, je le connais bien. Ça fait plaisir d'être accueilli par la famille et les proches », raconte Simon Desveaux qui avait déjà gagné le Royal Raid en 2014 et qui a été 2ème l'an dernier derrière Freddy Thevenin. Pour Marcelle Puy, pas de course d'attente, dans la mesure où elle a pris le commandement des opérations. Pas de concurrente donc pour lui contester cette suprématie, et c'est avec son fils dans les bras qu'elle s'octroyait une superbe victoire, dans le temps canon de 8h 35' 49'', devant sa compatriote Elisabeth Legros, la tenante du titre et Tatiana Bathfield. A noter la belle performance de Yan de Maroussen chez les masters 1 et 4ème au général.
 
Le Bénédictin Didier Barret remportait le 35 km devant le Mauricien Vishal Itoo, tandis que Laurence Goilot s'imposait au détriment de Frédérique Jullian du Team City-Sport. A domicile, Nicolas Boissèque a dominé ses adversaires sur les 15 km, tout comme sa compatriote Candice de Falbaire.
 
Responsable de la programmation sportive du Lux, Albert d'Unienville apporte toute son expérience à l'évolution du Royal Raid. «Notre cible première, c'est la Réunion, qui est fidèle à notre course. Et nous faisons tout pour que nos « cousins » vivent des moments qui leur donnent envie de revenir, avec plein d'autres amis ». A ses côtés il y avait Armand Sautron de la Réunion, qui a apporté sa pierre à l'édifice et contribué au succès d'un Royal Raid qui a encore de beaux jours devant lui.
 
Roland Chane

 

Fabrice Law Pang et Sophie Marlat se sont mariés le mercredi, ont couru le Royal Raid le samedi, après une fête qui s'est terminée la veille à 3 heures du matin. Chapeaux les mariés...
Fabrice Law Pang et Sophie Marlat se sont mariés le mercredi, ont couru le Royal Raid le samedi, après une fête qui s'est terminée la veille à 3 heures du matin. Chapeaux les mariés...

Départ du 14 km, avec un Nicolas Boissèque déjà aux commandes.
Départ du 14 km, avec un Nicolas Boissèque déjà aux commandes.

L'Etang-Saléenne Eline Beauval qui a finalement terminé 3ème des V1
L'Etang-Saléenne Eline Beauval qui a finalement terminé 3ème des V1

Ti-lam, ti-lamp, ils et elles rejoindront le site de Tamassa
Ti-lam, ti-lamp, ils et elles rejoindront le site de Tamassa

Jean-Louis Prianon a joué le rôle d'un aiguilleur averti
Jean-Louis Prianon a joué le rôle d'un aiguilleur averti

Une eau de coco de « Coco Up » est toujours bien appréciée à l'arrivée
Une eau de coco de « Coco Up » est toujours bien appréciée à l'arrivée

Triathlète émérite, Candice Falbaire remporte l'épreuve des 14 km
Triathlète émérite, Candice Falbaire remporte l'épreuve des 14 km

Du Team City-Sport, Didier Barret s'adjuge une belle première place sur les 35 km.
Du Team City-Sport, Didier Barret s'adjuge une belle première place sur les 35 km.

On garde le sourire au moment de franchir la ligne d'arrivée
On garde le sourire au moment de franchir la ligne d'arrivée

Fock Keng Ho Tu Nam , alias Mister Phenix, 97 ème au scratch, en 4h 03' 24''.
Fock Keng Ho Tu Nam , alias Mister Phenix, 97 ème au scratch, en 4h 03' 24''.

De la Bretagne jusqu'à l'île Maurice, pour un Royal Raid inoubliable.
De la Bretagne jusqu'à l'île Maurice, pour un Royal Raid inoubliable.

Le podium Hommes et Femmes des 14km, avec les félicitations de Frédéric Robert et des représentants de City-Sport de la Réunion et de Maurice.
Le podium Hommes et Femmes des 14km, avec les félicitations de Frédéric Robert et des représentants de City-Sport de la Réunion et de Maurice.

Bertrand Vienne, responsable du Team City-Sport a mouillé le maillot.
Bertrand Vienne, responsable du Team City-Sport a mouillé le maillot.

Laurence Goilot s'est imposée sur les 35 km, devant son public.
Laurence Goilot s'est imposée sur les 35 km, devant son public.


Visiblement, Frédérique Jullian est heureuse de sa deuxième place
Visiblement, Frédérique Jullian est heureuse de sa deuxième place


Bravo Monsieur. Vraiment bravo pour votre participation. Géraldine d'Unienville ne peut qu'applaudir des deux mains...
Bravo Monsieur. Vraiment bravo pour votre participation. Géraldine d'Unienville ne peut qu'applaudir des deux mains...

Les derniers rentrent au bercail, les organisateurs se lâchent un peu et font la fête.
Les derniers rentrent au bercail, les organisateurs se lâchent un peu et font la fête.

Sergio Garcia a  évolué au sein de l'équipe de football de Barcelone. Il est tombé amoureux du trail, s'est installé à la Réunion...A couru le Trail du Volcan avant de s'attaquer au Royal Raid.
Sergio Garcia a évolué au sein de l'équipe de football de Barcelone. Il est tombé amoureux du trail, s'est installé à la Réunion...A couru le Trail du Volcan avant de s'attaquer au Royal Raid.

L'un des derniers arrivants, fêté comme il se doit. Albert d'Unienville était là pour l'accueillir ainsi qu'une partie de sa famille venue spécialement de métropole.
L'un des derniers arrivants, fêté comme il se doit. Albert d'Unienville était là pour l'accueillir ainsi qu'une partie de sa famille venue spécialement de métropole.

Suite des images dans l'album ci-dessous!


Vendredi 13 Mai 2016
Lu 876 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 16:22 Cap Sacré coeur au Port inauguré