Indiscrétions

Run Aviation: une nouvelle compagnie "Taxi jet" arrive!

Nouvelle compagnie aérienne réunionnaise, Run Aviation est le fruit d'un travail de longue haleine mené par des passionnés de l'aéronautique.Présidée par Thierry Ramyead, Ingénieur du Contrôle de la Navigation aérienne à la retraite, la société a reçu le précieux sésame de l'Autorité de surveillance du transport aérien en mars dernier. L'autorisation lui permet ainsi de prendre les airs avec la même légitimité que les grands noms de l'aviation civile…


Créée le 29 juillet 2014, la SAS Run Aviation aura attendu plusieurs mois avant d'effectuer ses premiers vols commerciaux.
La jeune compagnie aérienne réunionnaise présidée par Thierry Ramyead a acquis son premier et pour l'heure unique appareil l'année suivante. Un beechcraft King Air, modèle F90, bimoteur turbopropulseur que beaucoup de compagnies de par le monde utilisent pour transporter des passagers, jusqu'à 7 personnes, et du fret léger.

En mars dernier, elle a obtenu son certificat de transport aérien (CTA) auprès de la Direction générale de l'Aviation Civile ainsi qu'un agrément de l'ARS OI pour pouvoir réaliser des évacuations sanitaires d'urgence. Avec ces deux autorisations, Run Aviation est aujourd'hui agréée pour le transport de personnes et de matériel ainsi que pour le transport sanitaire aérien.

Différence notable avec les grands noms de l'aviation civile, elle propose des voyages à la carte et non des vols réguliers. Son périmètre d'intervention se situe dans la zone Sud de l'océan Indien (Madagascar, Mayotte, Comores, Seychelles, Maurice, Rodrigues et Iles Eparses).

Grâce aux caractéristiques techniques de son appareil, Run Aviation peut se poser sur de nombreuses pistes d'atterissage et sortir ainsi du giron des aéroports régionaux. Elle ambitionne de se positionner en tant que : "taxi jet" pour des vols sur-mesure de loisirs et/ou d'affaires, "ambulance aérienne" pour une demande spécifiques de particuliers, d'hôpitaux et des compagnies d'assistance, "cargo express" pour acheminer du petit matériel, et "surveillance maritime".


 

Mardi 12 Juillet 2016
Lu 5596 fois




Dans la même rubrique :
< >