Auto-Moto

Ssangyong Korando: nouveau départ

Commercialisée depuis peu par la Soreva, la marque Ssangyong,
auparavant importée par Ecore, vient de lancer le nouveau Korando, un SUV compact qui devrait faire mouche.

La Soreva travaille déjà avec le groupe Suisse Frey avec la marque Subaru. Comme c’est Frey qui importe Ssangyong en métropole, la transition a été facilitée. Pour info, Ssangyong appartient au groupe indien Mahindra depuis 2011.
Le nouveau Korando n’a plus rien à voir avec les générations précédentes. C’est bien le marché européen qui est visé avec un look signé Giugaro, un design appelé “Dynamic Motion”. Nouveaux feux (diurnes à led), antibrouillards ronds, calandre noire, capot et pare-chocs revus, becquet arrière, double sortie d’échappement, le résultat est réussi avec un style moderne et tendance.
Le tableau de bord est agréable, la garde au toit est haute, le coffre est grand (486 dm3) et peut encore s’agrandir banquette rabattue, il y a de nombreux espaces de rangement, l’habitabilité est bonne. La finition est correcte, sans plus.
Côté équipement, le Korando, disponible en deux finitions, est plutôt bien loti, avec notamment ordinateur de bord, climatisation, quatre lève-vitres électriques, régulateur de vitesse, radar de recul, aide au démarrage en côte, ESP, radio/CD MP3, bluetooth, commandes au volant… On trouve sur la version Sport volant et pommeau de levier de vitesses en cuir, surveillance pression des pneus,…
Une seule motorisation est au programme, il s’agit d’un turbo-diesel 4 cylindres 2l de 149 chevaux associé à une boîte manuelle à 6 vitesses, et avec deux roues motrices. Sur commande, on peut opter pour une transmission intégrale. Le moteur, à froid, est un peu bruyant.
Confortable malgré tout, le Korando se conduit aisément, et même si les reprises sont un peu justes, on apprécie la route au volant de ce crossover. Garanti 5 ans ou 100 000 km, le Korando est vendu à partir de 28 300 euros pour la version Confort (30 500 euros pour le Sport), ce qui le positionne en bonne place sur le marché. La Soreva espère en vendre une trentaine cette année.
A.P.




Mardi 12 Août 2014
Lu 243 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 14:07 Trophée de la femme : Les femmes au volant