Evénement

St-Benoît: Cancrelats, moisissures, climatisations sales... La cuisine centrale insalubre

La cuisine centrale de Saint-Benoît est dans un sale état. C'est le désagréable constat qu'a fait Régal des Iles, (nouvel attributaire du marché public pour l’exploitation de la cuisine et la gestion de la restauration municipale de Saint-Benoît) une fois dans les lieux, l'accès ayant retardé par un conflit social. Une visite de l'unité de fabrication a été faite ce vendredi avec des agents de la mairie, en présence de la presse.


St-Benoît: Cancrelats, moisissures, climatisations sales... La cuisine centrale insalubre
Patrick Pitou, nouveau directeur du site, n'a pas caché pas son désarroi face l’état d’insalubrité laissée par l’ancien occupant Dupont Restauration. "Nous avons été choqués de constater l’état de cette unité de fabrication, laissée par l’ancien prestataire (...) Les employés ne peuvent opérer dans de telles conditions- moisissures sur les plafonds et cloisons, nourriture laissée en état de décrépitude totale, marmites et climatisations sales, cafards sur le sol et des poubelles remplies", détaille-t-il. 
  
Opérations colossales de nettoyage 

Pour remettre la cuisine aux normes d'hygiène et de sécurité, Régal des Iles a fait appel à une société spécialisée pour le nettoyage et la désinsectisation. Le responsable de la société Hygitek, en charge du nettoyage et de la désinsectisation du site à Saint-Benoît, Monsieur Moutan-Viran, évoque des "opérations colossales de nettoyage au vu de la taille de la cuisine". 

Pour autant, Patrick Piton assure que tout sera prêt pour une reprise dès mercredi et veut rassurer les parents : "Nous n’allons pas transiger sur l’hygiène en leur garantissant une qualité de produits, préparés dans un environnement sain". 

Pour rappel, la cuisine centrale de Saint-Benoît approvisionne 5500 repas au quotidien comprenant 35 employés à la production et 26 sur le terrain pour la livraison des repas en période scolaire. 

A noter par ailleurs qu'après une grève jugée illicite par le tribunal, la CGTR a déposé un nouveau préavis pour une mobilisation le 23 janvier prochain.



Dimanche 21 Janvier 2018
NP
Lu 1691 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 1 Octobre 2018 - 15:13 Grand casting : ils recherchent des "cons"