Evénement

Tampax va devoir être clair!

Depuis des années, les associations de consommateurs se battent afin d'obliger les fabricants de protections périodiques à publier la liste des composants de leurs produits... Les chocs toxiques provoqués par les tampons occasionnent chaque année des drames épouvantables.


Tampax va devoir être clair!
On se souvient du témoignage poignant du Top Model Lauren Wasser amputée d'une jambe suite à un choc toxique dû à l'usage d'un Tampax. 20 Minutes révèle que Procter & Gamble, à qui appartient la marque Tampax, promet de publier la composition de ses tampons sur ses emballages dès le printemps 2017.

Une histoire de gros sous et de secret industriel se cachent derrière la fabrication des tampons. Une nouvelle protection périodique écologique appelée Mooncup est en train de mettre à mal certains monopoles d'où leur obligation d'aller vers plus de transparence.

Les tampons de la marque leader se composent de coton et de rayonne, une sorte de "soie artificielle" mais aussi de polyéthylène et de polypropylène (ndlr:des matériaux  utilisés dans la fabrication des vêtements de sport)... Mais attention il y aurait selon les associations de consommateurs d'autres composants beaucoup plus inquiétants comme de la dioxine ou un polluant comme le glyphosate, voir des résidus de pesticides!

Mardi 24 Janvier 2017
Lu 2557 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Février 2018 - 16:27 Une île réservée aux femmes en vacances