Mec à la Une

Tony Janson : une leçon de courage

A 32 ans, Tony Janson n'est pas seulement un homme à la plastique parfaite. Rencontre avec un homme au grand coeur qui a payé dans son corps un acte de courage.

Crédit photos : Sandrine Hubert-Delisle et Mike


Souriant, athlétique... Tony Janson n'en veut à personne et garde le sourire. Qui est-il ? Un magnifique exemple de métissage dont La Réunion a le secret avec un père d'origine cafre et une mère malbaraise. Ce corps parfait il le doit " à la génétique, je suis un gros mangeur et je ne fais pas plus de sport que cela, comme mon père...".

Tony Janson : une leçon de courage
Son histoire est faite d'allers retours entre la Métropole et La Réunion. D'origine Réunionnaise, le petit Tony a vécu en Métropole avant de rejoindre La Réunion vers l'âge de 19 ans. Il fera alors beaucoup la fête et réalisera qu'il est temps de faire des études.
Nouveau départ vers la Métropole pour lui afin de préparer un diplôme d'ambulancier qu'il obtient et retour à la Réunion. "Je voulais retrouver ici cette gaieté des gens, ce sens du partage, je suis très fier de mon île.".

Tony Janson : une leçon de courage
Lorsqu'il débarque à nouveau, Tony Janson avoue qu'il ne connaissait quasi personne. Grâce à Facebook, il va se voir proposer des défilés et se trouver embarqué dans l'aventure Mister Réunion. " Mes copains m'ont inscrit mais il était trop tard. Un candidat s'est désisté et j'ai pris sa place. J'ai décidé de vivre l'aventure à 100% et me suis bien marré hors des petites rivalités. J'ai ensuite rendu mon titre suite à un problème avec le Comité ". Sa tête de beau gosse lui avait valu  le titre de 1er dauphin de Mister Réunion. 

Tony Janson : une leçon de courage
Sa vie en revanche va basculer suite à un accident de la route dont il est témoin. Il raconte : " J'ai secouru quelqu'un qui venait d'être victime d'un accident de la route. J'ai dû dégager une victime qui était coincée dans un accident entre une moto et une voiture. Dans la précipitation j'ai soulevé la moto et je me suis blessé au dos ".
Les ennuis vont alors s'enchainer pour lui , victime d'une double hernie discale, il ne peut plus travailler. " Je commence seulement à me recharger en muscles et j'envisage une éventuelle reconversion professionnelle ". Car Tony en a exercé des métiers et pas des moins sensuels : pompier, douanier, électricien... Avec beaucoup d'humour il rebondit : " Je suis un homme à tout faire... peut être pas l'homme idéal mais je m'en rapproche au mieux ".



Tony Janson : une leçon de courage

Mercredi 4 Octobre 2017
7magazine
Lu 14480 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 9 Août 2017 - 13:38 Teddy Verin, le kiné épris de liberté