Evénement

Ultra Trail Raidligth Beahcomber
Nathalie Mauclair et Romain Bayol «étoiles» 2016


Grande favorite chez les dames, Nathalie Mauclair a remporté les 120km de l'Ultra Trail Raidlight Beachcomber (UTRB), tandis que Romain Bayol créait une petite surprise chez les hommes en inscrivant -enfin- son nom au palmarès de cette épreuve plus que rude, où la boue a été l'ennemi de tous.
Le Trail 5 Etoiles, c'était aussi un 47 km dominé par le Réunionnais Frédéric Ducheman qui signait ainsi un doublé en terre mauricienne.


L'arrivée victorieuse de la championne du monde et marraine de l'UTRB, Nathalie Mauclair.
L'arrivée victorieuse de la championne du monde et marraine de l'UTRB, Nathalie Mauclair.
22 «survivants»  sur les 36 partants de l'Ultra Trail Raidligth Beahcomber de 120 kilomètres. C'est dire combien ils en ont bavé dans la boue, suite à la pluie qui avait copieusement arrosé la région de l'Est de l'île les jours qui ont précédé l'épreuve.

Nathalie Mauclair dominatrice

«On ne pouvait éviter la boue. On en avait jusqu'au mollet, parfois jusqu'au mollet. Et chacun avançait tant bien que mal», racontait Sophie Blard, la dauphine émérite de la championne du monde Nathalie Mauclair. Cette dernière s'est perdue à un moment donné, elle a passé plus de 30 minutes à tourner en rond.

Une Nathalie Mauclair qui confiait sur la ligne d'arrivée préférer le sable du Marathon des Sables à la gadoue de l'UTRB. Elle a couru pendant 18h 32' 01'', soit à la 5ème place au général au scratch. Sophie Blard avait aussi le sourire en rentrant enfin au Shandrani, camp de base de l'UTRB, à l'issue d'un périple de 19' 34' 35'', main dans la main avec son frère Mico Clain.

Ce dernier était venu pour un test, histoire de savoir si la mécanique allait tenir, après plus d'un an d'arrêt. Mico Clain était rassuré, sa compagne aussi, Alexandra Clain, qui l'attendait patiemment.

La 3ème féminine s'appelle Jocelyne Chellambrun, elle est Réunionnaise. «C'était très exigeant comme épreuve, j'ai souffert comme tout le monde, mais j'ai géré sans jamais vouloir courir après le chrono. Mais le parcours est magnifique». Elle est arrivée le lendemain dimanche, en fin de journée, accueillie par son mari Daniel, un franco-mauricien champion de La Réunion de body-building.

Romain Bayol grand vainqueur

Chez les hommes, ça a été une toute autre histoire, qui avait commencé de manière plutôt rocambolesque: dans la nuit noire à Saint-Aubin, une fois le départ donné à 2h du matin, le Malgache Mahariniavoo Rajoalison s'est lancé à la poursuite du Mauricien Simon Desveaux, parti comme  une flèche et qui participait en tant que relayeur.

«J'ai attendu un peu et ensuite quand j'ai attaqué, le Malgache a lâché prise. Mais moi-même après, j'ai fait une mauvaise chute et j'ai abandonné vers le 53ème km», racontait Richeville Esparon.

Romain Bayol, jusqu'ici en embuscade et connaissant parfaitement le terrain, raflait finalement la mise et signait le meilleur chrono de l'édition 2016, soit  15h 49'00'' contre les 17' 40' 04'' de l'année dernière, où il avait été deuxième derrière Christophe Le Saux. Le trailer mauricien s'est ainsi adjugé une superbe victoire devant Arnaud Moisan du Team Cilaos de la Réunion (17h 28' 26'') et Mahariniavo Rajoalison (17h 40' 24'').

Le cavalier seul de Frédéric Ducheman
Le cavalier seul de Frédéric Ducheman
Frédéric Ducheman récidive

Frédéric Ducheman n'a pas déçu tous ses proches (une trentaine de personnes) qui l'avaient accompagné à Maurice. Le sociétaire du COSPI s'est baladé sur les 47 km du Trail de la Perruche. Il a relié Grand Bassin et le sable fin de l'hôtel Shandrani dans le temps de 4h 05' 54''. Moins bien peut-être que l'an dernier où il avait réalisé 4h 00' 17'', mais la boue explique sans doute cela.
Le Mauricien Vishal Ittoo et le métropolitain Pascal Reignerie lui concèdent plus de 8 minutes en arrivant main dans la main.

La Mauricienne Valérie Gérard pouvait lever les bars en signe de victoire (5h 50' 55''), et retrouver son joli sourire sur les derniers 300 mètres de sable fin du Shandrani. La sympathique Agathe Poignet du club Sport Dimitile Action de l'Entre-Deux était elle aussi aux anges: la médaille d'argent semblait la convenir tout à fait. Emilie Sullivan prenait le bronze.

Les 10 km se sont courus dans une ambiance fun par quelques 150 participants de tout niveau. Il y avait des bons, des débutants et ceux qui tentaient leur première sortie. Ambiance fun et de fête sur l'une des plus belles plages de l'île, pour les différentes arrivées, lors de la remise des récompenses, et à l'heure de reprendre des forces, à table ou assis sur le gazon. Le Shandrani avait mobilisé ses chefs pour offrir de quoi faire saliver les traileurs, au niveau des ravitaillements et à l'arrivée.

Un «Trail 5 Etoiles», comme l'a annoncé à maintes reprises toute l'équipe d'organisation. A parier qu'ils seront encore plus nombreux en 2017 pour cette belle aventure à la mauricienne entre Saint-Aubin et le Shandrani, en passant par le fameux Parakeet, les Gorges de la Rivière Noire, le Piton de la Petite Rivière Noire, le Piton Savane...

Roland Chane

Le coureur de la Petite-Ile était entouré de sa famille et de ses amis 
Le coureur de la Petite-Ile était entouré de sa famille et de ses amis 

Vishal Itto et Pascal Reignerie arrivent main dans la main au Shandrani
Vishal Itto et Pascal Reignerie arrivent main dans la main au Shandrani


L'infatigable Yan de Maroussen, Monsieur Trail de l'île Maurice et 9ème au général
L'infatigable Yan de Maroussen, Monsieur Trail de l'île Maurice et 9ème au général

Pour le coureur du CA Plaine des Cafres Mathias Fontaine, l'UTRB, c'est top
Pour le coureur du CA Plaine des Cafres Mathias Fontaine, l'UTRB, c'est top


Yan Giss, tout heureux, et l'un des 350 Réunionnais qui ont été à l'UTRB 2016
Yan Giss, tout heureux, et l'un des 350 Réunionnais qui ont été à l'UTRB 2016


Valérie Gérard peut lever les bras au ciel, il est en train de remporter les 47 km de la Perruche.
Valérie Gérard peut lever les bras au ciel, il est en train de remporter les 47 km de la Perruche.

Big bisous pour les Giss qui sont toujours par monts et par vaux.
Big bisous pour les Giss qui sont toujours par monts et par vaux.

A l'UTRB, « ça décolle » ferme
A l'UTRB, « ça décolle » ferme


Le Club de Sainte-Suzanne fait la fête sur la plage du Shandrani.
Le Club de Sainte-Suzanne fait la fête sur la plage du Shandrani.


Le podium des 47 km Femmes : Valérie Gérard (Maurice) Agathe Poignet et Sophie Bége, toutes deux de la Réunion.
Le podium des 47 km Femmes : Valérie Gérard (Maurice) Agathe Poignet et Sophie Bége, toutes deux de la Réunion.

Des hôtesses pour vous servir. Un Trail 5 Etoiles, on vous le répète.
Des hôtesses pour vous servir. Un Trail 5 Etoiles, on vous le répète.

Après le « calvaire », le bonheur de « rentrer » et de retrouver les siens
Après le « calvaire », le bonheur de « rentrer » et de retrouver les siens

Romain Bayol avec son épouse Vanessa et leurs enfants, ou la victoire fêtée en famille.
Romain Bayol avec son épouse Vanessa et leurs enfants, ou la victoire fêtée en famille.

Il réalise une superbe performance et succède à Christophe Leseaux sur le Trail des 7 couleurs
Romain Bayol : un nom à retenir
Il réalise une superbe performance et succède à Christophe Leseaux sur le Trail des 7 couleurs
Romain Bayol : un nom à retenir

Mico Clain et Sophie Blard sont frère et sœur. Ils ont terminé ensemble main dans la main, en fin de journée.
Mico Clain et Sophie Blard sont frère et sœur. Ils ont terminé ensemble main dans la main, en fin de journée.

Alexandra Clain a terminé 2ème des 10 km. Un bisou pour son son mari Mico . Une semaine après, elle courait eu Suisse, pour l'une des manches de l'Ultra Trail World Tour.
Alexandra Clain a terminé 2ème des 10 km. Un bisou pour son son mari Mico . Une semaine après, elle courait eu Suisse, pour l'une des manches de l'Ultra Trail World Tour.

Une magnifique deuxième place pour le Réunionnais Arnaud Moisan qui a su gérer sa course. Le membre du Team Cilaos est satisfait de son périple Mauricien.
Une magnifique deuxième place pour le Réunionnais Arnaud Moisan qui a su gérer sa course. Le membre du Team Cilaos est satisfait de son périple Mauricien.



Mardi 26 Juillet 2016
Lu 298 fois